Coronavirus

« Un plan de continuité d’activité plus confortable »

Par • Club : Club Techni.Cités

© altitudedrone via Adobe Stock

Suite, cette semaine encore, des témoignages d’ingénieurs des services techniques, qui sont sur le terrain pour organiser la continuité des services dans les collectivités. Directeur de service technique, d’un syndicat d’eau, de déchet, de voirie, d’espaces verts, animateur de cellule de crise ont répondu présent pour raconter leur quotidien par temps de crise. Deuxième épisode, aujourd'hui, avec Fanny Maujean, directrice Parcs, Jardins et Paysages de la ville d’Angers et d’Angers Loire Métropole.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

cet article fait partie du dossier

Les responsables des services techniques au coeur de la crise sanitaire

« Ces deux dernières semaines, Nous avons réussi à adapter notre plan de continuité d’activité (PCA) avec quelque chose de plus confortable pour nous, la direction. Ce sont des ajustements internes mais aussi par rapport aux entreprises privées. Suite à la directive Castaner sur la reprise d’activité de certaines entreprises en mode dégradé, les sociétés paysagistes sont presque toutes revenues au fur et à mesure, mais avec des plans de continuité aussi. Elles n’exercent pas une activité pleine et entière mais un minimum, avec des volumes et des précautions sanitaires adaptés. On leur a demandé de bien nous informer.

 « Environ 80 % des chantiers ont repris »

L’Etat a également envoyé une fiche de synthèse, un peu tardivement, sur les consignes de sécurité pour les chantiers d’espaces verts. Environ 80 % des chantiers ont repris avec les entreprises extérieures, aussi bien des chantiers d’entretien que des travaux. En revanche, ils ont des adaptations en volumes et les plannings sont revus. On a donc déclenché la surveillance de ces chantiers en tant que maître d’ouvrage.

Nous n’avons annulé aucune commande. Je peux assurer une continuité au niveau de la comptabilité publique. Chaque fournisseur est payé. Les factures en télétravail, ça marche. Je n’ai rien qui bloque.

Sur notre PCA, avec mes équipes régie terrain, nous sommes sur un minimum d’entretien du patrimoine, notamment tout ce qui est espaces engazonnés car nous allons rencontrer ensuite de grosses difficultés en matière de matériel adapté. En particulier sur le désherbage. Je pense que ce sera fait en régie avec des appuis d’entreprises aussi.

Toutes les semaines, on fait une surveillance des barriérages et des rubalises et nous transmettons les nouveaux arrêtés préfectoraux. C’est globalement respecté. Nous avons eu un peu de mal au début. C’est toujours très compliqué pour les jardins partagés. On gère les frustrations. Il y a des territoires français qui ont ouvert ces jardins partagés à leurs risques et périls, d’autant plus que les trois quarts de la population sont des personnes âgées. Ce n’est pas facile pour des jardiniers amateurs car ce sont, là, de vrais lieux d’échanges où ils peuvent se retrouver. Et certains ont besoin de ces jardins pour trouver un équilibre. Nous recevons d’ailleurs quelques lettres d’insultes de personnes qui ne comprennent pas. C’est d’autant plus difficile qu’ils voient bien que d’autres territoires autorisent l’accès à ces jardins. On essaie de temporiser. Nous avons de plus en plus l’habitude de ces contacts difficiles. Même hors période de confinement, les insultes, c’est monnaie courante pour les services publics. Nous répondons aimablement en essayant de raisonner ces personnes. Nous leur expliquons que c’est pour leur bien. Mais ils ont du mal à l’entendre.

« Certains collaborateurs ont été mobilisés sur la collecte des ordures ménagères »

En ce qui concerne tout ce qui est études de maîtrise d’œuvre interne et externe, ça se poursuit.

Nous savons, via notre réseau professionnel, que des collectivités n’ont strictement rien enclenché encore. D’autres fonctionnent avec un tiers de personnel, quasi toutes missions confondues. On est aussi en lien avec l’association Plante & Cité qui est en train de réaliser une enquête générale sur ce qu’on vit, ce qu’on fait actuellement. En tant qu’administratrice de Plante & Cité, j’ai eu la directrice au téléphone pour donner mon avis sur le questionnaire.

Par ailleurs, certains dossiers continuent en transversalité via des réunions en visioconférences. C’était le plus compliqué à réenclencher lors des deux premières semaines puisque nous étions dans le rush. Le support informatique reste tout de même très particulier et fatiguant.

Sur le site de la direction, nous sommes 3-4 en alternance. J’ai 15 sites d’embauche. Pour ce qui est de la production florale, on tente de respecter 40 % de notre programmation. Ces 40 % sont uniquement issus des commandes extérieures. Je n’ai rien remis en semis complémentaires en production, hormis l’élevage des micro-mottes achetées.

Nous publions aussi beaucoup de documents stratégiques pour tenter de nous projeter et que la direction générale puisse commencer à alerter le maire. Ce dernier a certes été élu au premier tour mais son conseil municipal n’est pas encore constitué et ne s’est donc pas encore réuni. Outre les calendriers à réajuster, nous sommes aussi en train de cibler les priorités de concertation à mettre en œuvre. Mais nous avons de nombreux points d’interrogation et toutes ces simulations sont complètement glissantes.

En ce qui concerne les agents, ils tournent pour que ce ne soit pas toujours les mêmes sur le terrain. Et, une fois par semaine, nous appelons tout le monde. Ils sont 246 et, ainsi, chaque semaine, nous savons ce qu’ils font, où ils sont et comment ils vont.

Certains collaborateurs dont les activités n’ont pas repris ont été mobilisés sur la collecte des ordures ménagères. La collectivité a aussi organisé un appel à volontaires sur notre plateforme intranet. Cela concerne le portage de repas pour les personnes âgées par exemple.

Enfin, notre direction générale vient de nous demander d’écouler au moins 5 jours de congés avant le 4 mai. C’est une période bizarre. Socialement, c’est particulier. Mais, je pense qu’on le vit tous ainsi. »

Dossier

Les responsables des services techniques au coeur de la crise sanitaire

Au sommaire du dossier

Lire le premier article
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Micropolluants : un panel de solutions pour changer les pratiques

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés à ces thématiques ...

  • Comment les élus du littoral font face au changement climatique

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés à ces thématiques ...

  • Zéro artificialisation nette, un objectif flou

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

  • Biodéchets : une généralisation sur les chapeaux de roues

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP