Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Données

Confinement : l’Insee dévoile les mouvements de population

Publié le 08/04/2020 • Par Alexandre Léchenet • dans : France

capture(2)
Insee
Pour éclairer sur les mouvements de population à l'annonce du confinement, l'Insee a publié une analyse statistique à partir des données d'Orange. Beaucoup de déplacements correspondent à un retour à la maison des personnes étudiées, ou à un départ de personnes étrangères. Et les chiffres confirment que 10% de Parisiens ont quitté la ville pour un autre département.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Orange avait annoncé partager des données agrégées de géolocalisation avec l’Inserm et l’Insee notamment pour permettre aux experts d’étudier les déplacements de population dans le contexte de l’épidémie et de la mise en place du confinement. L’Insee a publié le 8 avril les premières analyses à partir de ces données.

L’institut statistique note que globalement, les déplacements ont permis un «retour à la normale» : la plupart des personnes étudiées a rejoint son département de résidence.

Il remarque cependant plusieurs choses :

  • Un million de détenteurs de mobile a quitté la France entre la période d’avant-confinement étudiée, et les jours d’après-confinement. Ce sont principalement des touristes ou des travailleurs étrangers, notamment dans les départements de montagne, où la saison de ski battait son plein.
  • La population de Paris s’est réduite d’un quart entre ces deux périodes, mais cela recouvre plusieurs situations : des travailleurs qui sont rentrés dans leur département d’origine, des voyageurs étrangers et des Parisiens quittant la ville. Selon l’Insee, 11% des Parisiens ont quitté la ville à la suite de l’annonce du confinement.
  • Les habitants de Paris et des Hauts-de-Seine sont plus présents après le confinement dans les régions de Normandie, Bretagne, en Bourgogne et dans le Centre, «leur zones habituelles de résidence secondaire».

L’Insee annonce également qu’il va consolider ces analyses grâce à d’autres données «provenant de plusieurs opérateurs et de sources alternatives».

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Confinement : l’Insee dévoile les mouvements de population

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement