logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/672820/coronavirus-vers-une-entorse-a-la-regle-dor-des-finances-locales/

CRISE SANITAIRE
Coronavirus : vers une entorse à la règle d’or des finances locales ?
Romain Gaspar | A la une | A la Une finances | Actu experts finances | France | Publié le 06/04/2020 | Mis à jour le 29/07/2020

Six associations d’élus locaux réclament de pouvoir déroger à la règle d’or budgétaire en fléchant leurs dépenses exceptionnelles liées au coronavirus en investissement. Une demande qui embarrasse le gouvernement et divise les élus locaux. Décryptage.

La règle d’or des finances locales est-elle sur le point d’être assouplie ? C’est en tout cas la demande de six associations d’élus locaux qui ont envoyé deux courriers à Edouard Philippe, datant du 23 et 26 mars. Elles réclament que les aides économiques exceptionnelles (entreprises, acteurs locaux du tourisme, de la santé, de la culture, associations) liées à la crise sanitaire puissent être imputées en section d’investissement et non dans la section de fonctionnement de leurs budgets, comme c’est le cas pour les aides d’urgence.

Les régions sont à la manœuvre pour soutenir cette idée car elles souhaiteraient se libérer des marges de manœuvres financières après leur participation à hauteur de 250 M€ au fonds national de solidarité de l’Etat pour aider les petites entreprises ...

POUR ALLER PLUS LOIN