Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement économique

Paca. Une truffière communale dans le Luberon

Publié le 07/01/2009 • Par Emmanuelle Quémard • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La ville de Ménerbes, au coeur du massif du Luberon (Vaucluse) disposera dans quelques années de la première truffière municipale de France. Sous l’impulsion de son maire, l’ancien producteur de cinéma Yves Rousset-Rouard, les services municipaux ont, en effet, planté au cours des derniers mois, 150 chênes truffiers sur un terrain communal d’un hectare.

Le site a été choisi après une étude de sol très poussée réalisée par l’Institut national de recherches agronomiques (Inra) d’Avignon qui a également mis au point une méthode de bouturage direct du champignon à l’origine du «diamant noir». Cette plantation vise à compléter une série d’actions que la ville conduit autour de la précieuse denrée depuis de longues années. Outre son «Petit marché de la truffe», qui se déroule chaque année en décembre, Ménerbes abrite une «Maison de la truffe et du vin» très fréquentée par les connaisseurs.

La municipalité table sur sa première production à l’horizon 2015-2020 et envisage de vendre aux enchères ses récoltes. Le maire a, d’ors et déjà, annoncé que les bénéfices seront utilisés pour financer le centre communal d’action sociale du village.

Thèmes abordés

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Paca. Une truffière communale dans le Luberon

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement