Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

[Entretien] Finances locales

« Les comptes des collectivités ne doivent pas être manipulés »

Publié le 03/04/2020 • Par Romain Gaspar • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

Philippe Laurent
P. Marais / La Gazette
La demande de cinq associations d’élus, dont l'AMF, dans un courrier commun daté du 23 mars 2020, de flécher les dépenses des collectivités liées à la crise sanitaire en section d’investissement a mis en colère Philippe Laurent, le secrétaire général de l'Association des Maires de France et maire de Sceaux. Il explique dans la Gazette les raisons de son opposition ferme à cette demande.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Pourquoi vous opposez-vous à ce que les dépenses engagées par les collectivités dans le cadre de la gestion des effets liés à la crise sanitaire puissent être imputées en section d’investissement ?

Le propre des règles comptables, c’est de permettre aux comptes de fournir une image « fidèle » de la situation économique de l’entité. Ce doit être vrai également pour les collectivités publiques. Même si l’Etat, malheureusement, s’en affranchit régulièrement, les collectivités locales doivent être exemplaires en la matière : il en va de leur crédibilité.

A partir du moment où la crise sanitaire dégrade la situation financière (avec des dépenses en plus et des recettes en moins), cela doit se traduire clairement dans les comptes et ne pas être « camouflé » par des manipulations comptables. Si, à ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Crise sanitaire & Collectivités : quelle solution numérique pour accompagner les plus vulnérables ?

de Hitachi Solutions

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Les comptes des collectivités ne doivent pas être manipulés »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement