Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Mouvements de population

Les données de mobilité de Google pour aider à la gestion de crise

Publié le 03/04/2020 • Par Alexandre Léchenet • dans : France

Capture(1)
D.R.
Google annonce qu'il va publier des chiffres tirés des habitudes de déplacements des utilisateurs consentants de Google Maps pour aider les autorités à prendre des décisions dans la gestion de la crise sanitaire, liée à l'épidémie de Covid-19.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Après Orange, qui a communiqué des données sur ses utilisateurs mobiles à l’Inserm et à la Commission européenne pour faciliter l’étude des flux de population et la propagation du coronavirus, Google à son tour publie des informations tirées de la localisation de ses utilisateurs, «pour aider [les autorités sanitaires] à prendre des décisions importantes pour combattre le Covid-19».

Dans un document publié le 3 avril, Google propose une évolution de l’affluence, en fonction de différentes catégories de lieux, comme les commerces, les lieux de loisirs, les supermarchés et les pharmacies, les parcs ou encore les bureaux et les domiciles. Google précise que les chiffres sont tirés «des données anonymisées et agrégées des utilisateurs qui ont activé leur historique de localisation». Celui-ci est désactivé par défaut, précise l’entreprise.

«Comprendre non seulement si les gens se déplacent, mais également les tendances dans ces déplacements peut aider les autorités à adapter les recommandations pour protéger la santé publique et les besoin essentiels de la communauté», veut croire Google, qui publiera régulièrement des mises à jour de ces données.

Baisse de fréquentation

En France, Google note ainsi une baisse de la fréquentation le 29 mars de 88%, par rapport à la moyenne dans les lieux de loisirs (cafés, restaurants, musées…), qui sont fermés depuis le 14 mars, ou de 87% pour les gares et stations de métro depuis l’annonce du confinement. A contrario, les lieux résidentiels voient leur fréquentation augmenter de 18%. Ces chiffres sont ensuite détaillés par région de France métropolitaine et des courbes montrent l’évolution de cette fréquentation.

Google note que ces chiffres ne peuvent pas forcément être comparés d’un pays à l’autre ou d’une région à l’autre, les caractéristiques des lieux n’étant pas forcément comparables. Par ailleurs, ces chiffres ne montrent qu’une évolution sans renseigner sur le volume initial de fréquentation. De plus, ils ne concernent que les utilisateurs ayant un smartphone et ayant activé l’historique de localisation.

 

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les données de mobilité de Google pour aider à la gestion de crise

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement