Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Elections municipales 2020

Municipales 2020 : ces maires qui jouent les prolongations

Publié le 02/04/2020 • Par Pascale Tessier • dans : France

AdobeStock_294721677
©Noble Nature - Adobe Stock
Quel qu’ait été le résultat au premier tour des élections municipales, les maires sortants sont restés en place. Successeur désigné par les urnes ou pas, ils ont repris du service pour gérer la crise.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Maire de Verneuil-sur-Seine (Yvelines, 15500 hab.) et président de la communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (411000 hab.), Philippe Tautou (LR) savait que la quille ne viendrait « pas avant trois semaines », le temps de voir désignés les adjoints au sein des conseils municipaux. Après, il prévoyait des vacances. « Mais c’est bien dans la vocation de l’élu de se mettre à la disposition de sa population et après 31 ans de mandat je ne suis plus à 3 ou 4 mois. »

Le premier tour achevé par un ballottage ne lui permet pas d’associer un successeur à la gestion courante, il réserve aux futurs élus les décisions importantes. « Mais si la situation devait durer » il ferait « différemment. »

Retour retardé à la vie civile

Même cas de figure pour Jean-Hugues Bonamy (UDI) maire de Bernay ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Municipales 2020 : ces maires qui jouent les prolongations

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement