Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Décentralisation

Éloge de la centralisation en temps de crise

Publié le 02/04/2020 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : France

mairie - drapeauillustrez-vous - AdobeStock_- UNE
Illustrez-vous - Adobe Stock
La guerre contre le CoVid-19 disqualifie le millefeuille territorial et nécessite une reprise en main de l’Etat. Telle est l’idée-force d’une note de l’Institut Rousseau qui prône la suppression pure et simple des régions.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Plaidoyer pour une unité de commandement face à la pandémie. Dans une note rendue public le 26 mars 2020, l’Institut Rousseau, dont le président d’honneur est l’économiste-jésuite Gaël Giraud, veut revenir à un « Etat centralisé et uniforme ». La « clef de voute de l’unité de la société française ».

Sous la plume de Maximilien Pierre-Latour, le pseudonyme la Robespierre d’un « jeune ancien élève de l’ENA », ce nouveau cercle d’idées s’en prend à la décision, en 2013, du gouvernement de stocker une partie des masques dans les collectivités. Une pente dangereuse à ses yeux.

« Si l’on peut s’étonner qu’un Etat moderne ne soit à même d’assurer le stockage des masques, il faut bien interroger les soubassements idéologiques conduisant à cette décentralisation et en reconnaître le bilan ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Éloge de la centralisation en temps de crise

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement