logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/6722/limousin-le-conseil-regional-hausse-son-budget-primitif-de-37-afin-de-%c2%ablimiter-les-degats%c2%bb-et-de-resister-a-la-crise/

FINANCES
Limousin. Le conseil régional hausse son budget primitif de 3,7% afin de «limiter les dégâts» et de résister à la crise
Jean-Pierre Gourvest | Actualité Club finances | Régions | Publié le 07/01/2009

Pour le président (PS) Jean-Paul Denanot, les comptes de sa région donnent la priorité à la lutte en faveur de l’emploi et des entreprises, malgré un écart de dotation de l’Etat évalué à – 4 millions d’euros pour 2009. Pour répondre à la crise, le Limousin compte adopter, notamment, des actions d’aides vers les acteurs du BTP local mais aussi maîtriser ses dépenses de fonctionnement. Ces dernières iront pour plus de leur tiers, avec 112 millions d’euros, vers la formation, la culture et le sport, tout en octroyant 66 millions (22%) à l’aménagement du territoire, et 75 millions aux TOS (25%).

Le budget 2009 gagne 27 millions (+ 3,7%) par rapport à celui de 2008, malgré un contexte difficile lié bien entendu à la crise financière mais aussi au désengagement de l’Etat. Pour les responsables limousins, l’avenir devrait être encore plus préoccupant en 2010, avec, d’après leurs estimations, un «trou» de 15 millions dans les dotations, et des dépenses accentuées via les infrastructures comme la LGV Limoges-Poitiers [1] en projet.
Ces chiffres seront à rapprocher d’une fiscalité inévitablement en augmentation, et d’un emprunt qui, avec 85 millions place cependant pour l’instant la région dans une situation raisonnable avec un endettement de 290 euros par habitant. Ces derniers sont d’ailleurs en progression d’effectifs, avec 20.000 limousins de plus (730.920 habitants) entre deux recensements. Les ménages auront à payer 4% d’impôts supplémentaires, et les entreprises 6%.