Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Communication

Languedoc-Roussillon. Voeux : le maire de Baillargues offre des préservatifs contre la crise

Publié le 07/01/2009 • Par Sylvie Brouillet • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La commune de Baillargues, près de Montpellier, a choisi d’alerter sur la crise financière en incluant dans sa carte de voeux 2009 deux… préservatifs. Le message : «Les banques ont paniqué en 2008 ? Protégez-vous des partenaires à risque en 2009.» Sur les pochettes des deux préservatifs qui forment les deux zéros de 2009 sont dessinés deux smileys, l’un triste «Actions en bourse», l’autre souriant, «Bourses en action».

«C’est le rôle d’un élu, de droite comme de gauche, de défendre les deniers publics, soutient le maire de Baillargues Jean-Luc Meissonnier. Je voulais faire appel à la vigilance avec une note d’humour pour frapper les esprits. Baillargues est aujourd’hui une commune urbaine, mais d’origine rurale. J’ai pensé notamment aux couples de retraités de l’agriculture qui se sont laissé convaincre de faire des placements financiers par les banquiers».

Baillargues a envoyé ses voeux au «protocole», c’est-à-dire aux responsables d’associations, d’écoles et d’établissements publics, aux commerçants et aux responsables héraultais. «Elle a été envoyée au président de la République et au ministre des Finances», ajoute le maire. Il assure avoir des réactions plutôt favorables, mais reconnaît aussi «avoir reçu, par Internet, quelques retours négatifs liés au préservatif, parlant d’atteinte aux valeurs de la famille. Je suis moi-même très attaché à ces valeurs». Aucun banquier n’a réagi jusqu’ici.

Le maire de Baillargues est un habitué des cartes de voeux originales : «Il faut oublier le petit traîneau avec les rennes». En 2007, il avait prôné «dynamisme et sérénité» en incluant des doses de café et de thé dans la carte de voeux. James Bond était la thématique 2007 et la mobilisation pour la libération d’Ingrid Betancourt (citoyenne d’honneur de la commune) celle de 2008. Pour 2010, la carte de voeux de Baillargues restera au plus près de l’actualité.

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Languedoc-Roussillon. Voeux : le maire de Baillargues offre des préservatifs contre la crise

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement