Mobilité

Coronavirus : la pratique du vélo est-elle permise ou interdite ?

| Mis à jour le 21/04/2020
Par • Club : Club Techni.Cités

Le coordinateur interministériel pour le vélo, Thierry du Crest, est venu préciser dans quel cadre la pratique du vélo pouvait s'effectuer en ces temps de confinement. Une clarification bienvenue alors que les positions de la Fédération des Usagers de la Bicyclette et de la Fédération française de cyclisme étaient dissonantes.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

En cette période de confinement, le sujet de la pratique autorisée des activités sportives fait débat, provoquant notamment la colère de ceux qui voient courir nonchalamment des joggeurs dans les centres villes. Le Premier ministre a d’ailleurs précisé hier, lors du journal de 20h de TF1, dans quel cadre cette activité pouvait s’effectuer, en le réduisant à une distance de 1 km autour de chez soi et une durée maximale de une heure. Mais qu’en est-il du vélo ? Peut-on encore enfourcher sa bicylette, et si oui, dans quelles conditions ?

« Roulez chez vous »

A en croire la Fédération française de cyclisme, la pratique du vélo serait à proscrire, comme en témoignage ce slogan qu’elle a lancé : « Sauvez des vies, roulez chez vous ». La FFC précise sa position dans un communiqué : « la pratique du sport cycliste communément admise n’entre pas dans les conditions prévues au décret et constitue donc une infraction susceptible de verbalisation. En effet, ces conditions de proximité et de temps court sont antinomiques avec les notions d’entraînement du sport cycliste basées sur des notions de distance et de temps prolongé. Toute pratique du sport cycliste, même individuelle, doit donc être momentanément proscrite ». Et la FFC estime de conclure « qu’il est bien évidemment de la responsabilité de chacun d’appliquer strictement ces mesures ».

Vélo et confinement : des verbalisations souvent injustifiées

La solution la plus sure pour se déplacer

Autre son de cloche du côté de la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB), qui représente non pas les pratiquants sportifs de cette discipline mais les utilisateurs de ce mode de déplacement. Son conseil d’administration réuni (à distance) le 14 mars 20 estime en effet que « l’usage du vélo est la meilleure solution pour de nombreux déplacements (…) y compris en termes de lutte contre le Covid-19 », tout en rappelant qu’il faut réduire ses déplacements autant que possible et se limiter à ceux indispensables. « La bicyclette permet par exemple aux soignantes et aux soignants de respecter leur distanciation en leur évitant les transports en commun, tout en effectuant une activité physique minimale bénéfique autant à leur santé mentale que physique », explique la FUB dans son communiqué.

La position du gouvernement

Finalement, c’est Thierry du Crest, coordinateur interministériel du vélo, qui est venu siffler la fin du match et préciser la position de l’Etat sur ce sujet, dans un message posté le 23 mars sur le réseau Linked in expliquant la vision du ministère de l’Intérieur. Il confirme ainsi que la pratique du vélo en tant que « moyen de déplacement » est autorisée, et qu’elle est interdite lorsqu’il s’agit « d’une activité physique ». Il faut bien évidemment que l’utilisateur soit porteur d’une attestation de déplacement dérogatoire dûment renseignée, en cochant suivant le cas la case :

  • déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail (sur justificatif permanent) ou déplacements professionnels ne pouvant être différés ;
  • déplacements pour effectuer des achats de première nécessité dans des établissements autorisés ;
  • déplacement pour motif de santé ;
  • déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants.

Des pistes cyclables injustement fermées

Cette clarification semble d’autant plus nécessaire que des autorités publiques ont décidé de fermer des pistes cyclables, mettant en danger ceux qui doivent continuer à se déplacer, comme les personnels soignants ou les salariés exerçants des missions d’importance vitale (agents des services de l’eau, l’énergie, les transports, les déchets) ou stratégiques (employés des magasins alimentaire, etc…), puisqu’ils doivent se reporter sur la chaussée avec les véhicules. C’est le cas notamment de la Préfecture de l’Essonne, qui a fermé une piste cyclable sur la commune de Verrières-Le-Buisson, le maire allant dans lui aussi dans le sens erroné de cette interprétation des conditions de confinement.

Commentaires

99  |  réagir

10/05/2020 12h37 - Nénesse

Lundi je pourrais prendre mon vélo pour aller sur Paris habitant à Maisons Alfort?

Signaler un abus
28/04/2020 12h09 - ROLLERBOY

Le 28 04 2020
Bonjour,
Par l’intermédiaire de la FUB qui a déposé un référé, contre la verbalisation abusive des cyclistes,Monsieur le juge des référés du Conseil d’Etat a débouté la requête mais a repris les thermes du décret 2020-293 du 23 03 2020 chapitre 3 paragraphe 5 qui stipule que la pratique du vélo est autorisée suivant les dispositions énoncées : 1H – R 1Km et seul donc sans distinction de sport ou autre.Le vélo peut donc être pratiqué sans risque de verbalisation
Vérification faite auprès d’une gendarmerie du Nord : On peut pratiquer…
Donc, vérifier auprès de votre gendarmerie locale et GO pour le vélo!
Bonne roulade à tous!
Respects.

Signaler un abus
27/04/2020 06h32 - bahOui

Fin de la partie Mr Crest !

https://www.nextinpact.com/brief/attestation-de-deplacement—la-pratique-du-velo-finalement-autorisee-12170.htm

Signaler un abus
27/04/2020 05h32 - jean-pierre

Nous sommes dans un État de droit. Le Décret vise une activité physique individuelle, dans le cadre d’une heure et à moins d’un km du domicile avec autorisation dérogatoire et pièce d’identité. Le Décret ne précise pas le type d’activité. Le vélo est donc autorisé puisque non spécifiquement visé par le Décret. le réferé liberté au Conseil d’Etat porté par la FUB va heureusement permettre de sanctionner ces verbalisations abusives .

Signaler un abus
27/04/2020 01h01 - jacques

La FFC (fédération francaise de cyclisme)apres avoir demandé et plus ou moins obtenu que les cyclistes n ai pas le droit de pratiquerleur sport pendant une heure et a moins d un km de leur domicile ,cette meme FFC a ce jour pleure aupres du gouvernement afin que ses licenciés puissent a partir du 11 mai s entrainer sans limite de temps et de distance…..le ridicule ne tue pas heureusement pour eux

Signaler un abus
24/04/2020 12h43 - DEFORGES

Nous sommes dans un État de droit. Le Décret du 16 mars 2020, vise une activité physique individuelle, dans le cadre d’une heure et à moins d’un km du domicile avec autorisation dérogatoire et pièce d’identité. Le Décret ne précise pas le type d’activité. Le vélo est donc autorisé puisque non spécifiquement visé par le Décret.

Signaler un abus
23/04/2020 07h39 - mic

Incompréhensible cette situation, le vélo est le meilleur remède pour le bien-être de l’individu, tous les médecins le diset les cyclistes roulant seuls ne fera pas augmenter le nombre de contaminés, bien au contraire.
Des accidents domestiques suite au confinement se multiplient pas de possibilités de donner des contraventions chez les gens, c’est minable de faire 2 kms et payer 135 euros, où va cet argent on ne le sait pas.
Mr Sarkozy amoureux de la petite reine devrait intervenir auprès du Président,
Sa parole est assez écoutée.
Qui dit que le 12 mai sera la libération du vélo ?ce n est pas sûr.
S’afficher au tour de france pour de la com.et détester autant le vélo. Où est l erreur?

Signaler un abus
21/04/2020 03h50 - buchet

Alors vaillants gilets jaunes cyclistes !!!criez votre mécontentement contre cette petite fédération sans aucun pouvoir juridique ou gouvernemental qui nous attaque au lieu de nous défendre !!!Soyez aussi fort que vous l’avez été contre votre président de la République.
Je reste certain que rouler seul dans nos campagnes ne présente aucun danger pour notre société, entièrement d’accord pour ne plus rouler en peloton pour l’instant.

Signaler un abus
21/04/2020 07h35 - Athos

La FFC n’est qu’une fédération qui n’a autorité que sur ses licenciés et non pas sur le cycliste lamda qui fait du vélo pour son plaisir. J’habite un petit village auvergnat en Hte Loire et je fais entre 8000 et 9000km par an pour mon plaisir et mon entretien physique (j’ai 70 ans) et dans mes sorties de 80km je rencontre en tout et pour tout 10 véhicules. Pour moi ou est le risque!!!.
Je signale au passage que seule la FFC a oser interdire la pratique du vélo.
De plus depuis le début de l’épidémie notre gouvernement avec la clarté qui le caractérise permet aux policiers de pouvoir verbaliser ou pas(pour faire rentrer de l’argent dans les caisses) puisque rien n’est clair. En conclusion Que la FFC s’occupe de gérer ses licenciés et que notre gouvernement arrête le 2 pas en avant et 3 pas en arrière.
Marre d’être interdit dans ma ruralité alors que certaines images dans nos grandes villes montrent l’indiscipline

Signaler un abus
20/04/2020 10h54 - buchet

La FFC ( Fédération Fayot Complice ) est une pseudo fédération qui n’aime pas ses adhérents,certainement des automobilistes détestants les vélos circulants sur « leurs routes ».
On a pas à recevoir des leçons de ses gens se permettent de faire les lois à moins qu’ils cherchent des postes au ministère des sports.
Restez confinés chez vous affalés sur vos fauteuils
Il est certain que vous n’aurez plus jamais mon adhésion.

Signaler un abus
20/04/2020 10h43 - buchet

La FFC ( Fédération Fayot Complice ) est une organisation qui n’aime pas ses adhérents au lieu de les défendre,à mon avis certain sont des automobilistes qui n’apprécient pas les vélos sur « leurs routes ».
Depuis quand cette pseudo fédération se permet de faire les lois à moins qu’elle cherche quelques postes au ministère des sports.
Restez confiné chez vous la FFC on a pas de leçon à recevoir de vous et restez bien affalés dans vos fauteuils.il est certain que vous n’aurez plus jamais mon adhésion.

Signaler un abus
20/04/2020 09h23 - Fab

Bonjour, j’ai trouvé une enquête sur la pratique du vélo https://framaforms.org/application-au-velo-du-decret-limitant-la-circulation-durant-la-crise-du-covid-19-1585163535
j’ai pris le soin de répondre, on verra si cela peut aider

Signaler un abus
19/04/2020 02h08 - Louhan247

Bonjour à tous,

La pratique du vélo n est absolument pas interdite même dans le cadre de l activité physique quotidienne et si on respecte les principes du décret. Il s
agit clairement d un abus de pouvoir de l uniforme qui ne s apuie que sur les éléments médias et depuis quand une loi est dictée par une fédération sportive ou via le canal linkedin ??
Pour ma part je pratique depuis 2 ans régulièrement pour des raisons de santé et je continuerai en contestant les amendes car C est ma seule sortie bi hebdomadaire et à l écart des pietons. Je penses être bien miens dangereux que ces familles de piétons qui envahissent les trottoir et pistes cyclables en passant.
Au dela de ceux qui abusent, nous sommes dans notre bon droit au même titre que chaque citoyen dans les respect du decret.
A bon entendeur.

Signaler un abus
18/04/2020 04h27 - frederic sourdel

Je viens de me faire arrêter à vélo à 16h dans la commune de Feucherolles (78810) à moins d’un km de mon domicile dans le laps de temps autorisé. Le gendarme m’a demandé de rentrer chez moi au motif que le vélo était interdit « vu qu’ils avaient arrêté des cyclistes ayant dépassé le km de distance et l’heure impartie ». J’ai fait observer que ce n’était pas mon cas. Le gendarme a maintenu son ordre de retour à domicile confirmant l’interdiction du vélo « vu qu’il y avait des abus et qu’on ne pouvait pas contrôler tout le monde ». Je me demande quel est le fondement juridique de cette attitude. Si quelqu’un peut m’indiquer un texte, je suis preneur. D’avance merci. FS.

Signaler un abus
18/04/2020 08h01 - Bobby

il est normal d’interdire le vélo pendant le confinement sinon c’est pas un confinement.
D’ailleurs il y a trop de dérogations qui ont été accordé et je crains fort que le confinement se prolonge après le 11 mai car hélas trop de français ne respectent pas les principes du confinement.

On aurait du à ce titre autoriser les personnes travaillant pour les pouvoirs régaliens de l’Etat, la grande distribution et les commerces alimentaires, ne pas ouvrir les magazins de bricolage et autres (le rayon bricolage est présent dans les grandes surfaces)…

restez chez vous et prenez soin de vous car la lutte contre le virus ne s’arrête pas le 11 mai, il se poursuit et je crains fort que l’on soit à nouveau confiner à l’automne

Signaler un abus
17/04/2020 09h55 - Wien

Nous sommes dans le Var, à ST RAPHAEL. Vététistes depuis 35 ans, nous sommes privés de vélo dans notre beau massif de l’estérel depuis le confinement. Nous pensions, jusqu’â la semaine dernière, qu’on ne pouvait pas sortir de chez soi à vèlo…nous avons envoyé un mail à la mairie, pour demander qu’elles étaient les règles en vigueur dans notre commune, concernânt la pratique du vélo. Un responsable nous a répondu, par mail, je cite:  » je vous confirme que la pratique du vélo est autorisée, en tant que pratique sportive, 1 heure par jour, dans un RAYON d’un km de votre domicile, à condition d’avoir sur soi l’attestation requise, avec l’heure de départ, et sa pièce d’identité. » Tout est dit…. Après, on n’a pas encore essayé. On a photocopié la réponse de la mairie, pour la montrer si on se faisait arrêter. Normalement, si on respecte ce qui est écrit, on ne devrait pas avoir de soucis? La mairie est quand même une autorité. Par contre, la FFC n’en a aucune, et on se demande pour quelles raisons, elle aurait une quelconque autorité? Affaire à suivre….

Signaler un abus
17/04/2020 09h30 - SM

J’ai été verbalisé à vélo à 200 m de chez moi et après 1 mn en allant faire le tour du quartier le 25 mars , je viens de recevoir l’amende . J’avais bien téléchargé et rempli l’attestation et n’avais rien vu l’interdisant sur le site du gouv et sur l’imprimé . Argument des policiers : ‘ça a été dit à la télé’. Je suis les informations sur le site du Monde et je n’ai trouvé l’info que le 25 après le contrôle . N’est il pas possible de laisser l’info se diffuser et les gens en prendre connaissance avant de verbaliser surtout après une telle cacophonie du gouvernement ? Y a t il une chance de contester ou le but c’est faire du chiffre ?

Signaler un abus
17/04/2020 05h33 - MICHEL INZA

J’ai lu tous ces messages avant d’écrire le mien.Suite a diverses blessures ma seule activité possible est le vélo.Au début du confinement je suis allé rouler sur une piste d’athlétisme a 200 ms de mon domicile.Quelques gamins jouaient au ballon;une patrouille de 3 gendarmes a moto a interdit le stade aux gamins;un des trois m’a dit »vous ,Monsieur a 200ms de votre domicile c’est bon »;Depuis lors,j’ai trouvé un circuit de 2400ms,prioritaire tout le long, qui ne m’éloigne que de 800 ms maxi de mon domicile.Il ya qqs jours un représentant d’une patrouille de police en auto m’a juste demandé si je n’étais pas à plus d’un km de mon domicile, »c’est bon  » Hier au méme endroit une patrouille motorisée m’a sanctionné(dans la rue de mon domicile)Motif:Interdit point final;j’attends le PV;que j’essaierais de contester.J’ai toujours en ma possession,la dérogation avec les bons horaires et le circuit emprunté et validé par le maire de ma commune….

Signaler un abus
17/04/2020 02h46 - Mika

Coureur cycliste licencié, je me suis résolu à me dire que la saison est finie depuis la prolongation du confinement. Dès le début du confinement, je me suis à faire de la course à pied, le vélo étant proscris grâce, pardon à cause, notamment de la FFC auquel je suis licencié. Mes genous n’ont pas aimé… Je me suis donc dit après tout le vélo c’est un sport individuel.. Je me suis donc tracé un parcours de 7,5kms dans un rayon de 1km(oui c’est possible) et me voilà reparti à pédaler jusqu’à une dernière sortie où je me fais arrêter par une voiture de police toute sirène hurlante. « M.blablablablabla vélo interdit » Dieu merci( même si je ne suis pas croyant inchallah si vous préférez) pas de contravention. Ah oui j’oubliais la semaine dernière réunion d’information à mon travail, youpi je vais pouvoir utiliser mon vélo en toute légalité. Que nenni, me voilà interpellé par une patrouille de shérifs (gendarmes, keufs, condés, poulets… Au choix) sur mon trajet travail maison, avec ma pièce d’identité, avec mon autorisation. « M.blablablabla vélo interdit ».Mais je rentre du travail !!  » Oui mais vous êtes en tenue de cycliste vous faites votre sport en même temps. Verbalisé!!! Attention mrs les pilotes de rallyes, si vous prenez votre voiture pour aller au travail avec votre combinaison de rallye vous risquez l’amende. Peu importe elle sera logiquement contestable. Voilà pour mon histoire avec le confinement et le vélo. Ha oui petit règlement de compte avec la FFC, qui d’ailleurs augmente de 10€ le prix de la licence tous les ans, il est bien entendu que cette année c’est ma dernière, je ne m’attends à aucun geste de votre part en fin d’année si ce n’est une énième augmentation pour palier à vos manques financier.

Signaler un abus
16/04/2020 05h45 - Marie Paule

« Peut-on faire du vélo pendant la période de confinement ? La réponse du ministère de l’intérieur est : Le vélo est un moyen de déplacement. L’usage du vélo est uniquement prohibé pour la pratique d’une activité physique » précise Thierry Du Crest dans ce texte daté du 23 mars, avant de rappeler les différentes situations dérogatoires organisées par le décret du 16 mars 2020 pour l’usage de la bicyclette :
> Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle
> Déplacements pour effectuer des achats de première nécessité dans des établissements autorisés (liste sur gouvernement.fr)
> Déplacement pour motif de santé
> Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants.

Peut-on m’expliquer la raison pour laquelle sur l’attestation émanant du ministère de l’intérieur, 5ème motif, n’est pas indiqué explicitement que dans le cadre de l’activité physique individuelle des personnes, n’est pas exclu la pratique du vélo. Dans la mesure où ce n’est pas explicitement interdit, c’est autorisé dans le respect de 1 heure par jour et pas plus de 1km autour de son domicile

Signaler un abus
15/04/2020 11h24 - fab

Bonjour, je rejoins les commentaires de Rollerboy, évidemment, je fais 1000 kms par an en vélo parce que je suis écolo et que c’est conseillé par mon médecinn em matière de chute, pourquoi pas un tricycle alors.
Aux gendarmes qui m’ont verbalisés, je n’ai cessé de demander si je dépassais le rayon d’un km au lieu de régarder sur mappy à combien j’étais de chez moi, ce qui n’a pourtant rien à voir, l’un m’a dit « ben, vous regarderez chez vous ! maintenant, circulez ! »

Signaler un abus
14/04/2020 05h02 - henri

Je partage les avis très majoritaires sur ce blog que l’interdiction de faire du vélo en pleine campagne, est scandaleuse. Non seulement on ne fait courir de risque à personne (on peut de surcroit porter un léger masque), mais on est indemne, soi même, de tout risque de contamination. La philosophie de tout çà est que nous sommes gouvernés par des gens des villes qui veulent anticiper et déjouer des comportements de délinquance propres aux villes, l’inclination de nos autorités au racket, l’absence chez nos décideurs de toute considération liée au bien-être et au développement du corps (à l’encontre de ce qui se décide en Allemagne ou dans les pays du Nord).

Signaler un abus
13/04/2020 11h18 - Bruno

Bonjour.

Le vélo c’est mieux que fumer n’est-ce pas ?. Ah oui le tabac rapporte à l’état mais il flingue les poumons . Le cyclisme m’oxygène .

Signaler un abus
13/04/2020 11h03 - ROLLERBOY

Le 13 04 2020
RE- Bonjour,
Je reviens après lecture des interventions.Je ne veux pas faire « Le polémiste » mais il y l’intervention de MD 17 du 07 04 2020 à 6h48 qui m’interpelle.
1° les intervenant de la GAZETTE ne « gueulent » pas. Ils expriment une incompréhension du décret qui ne dit mot sur l’interdiction du vélo (Et VTT) et l’attitude de la gendarmerie et des politiques
2° Incompréhension devant la décision prise sur Linkedin, si MD 17 connaît par M. Th. Du Crest et la déclaration de la FFC sur la pratique du vélo
3° En FRANCE, la république fonctionne avec des lois, des décrets…La verbalisation se fait en fonction des textes en vigueur.Donc que les politiques mettent les textes officiels à jour avec les précisions qui s’imposent!
Pour l’instant, ce n’est pas le cas!
4° Pourquoi autoriser le joggeur, qui peut aussi se tordre le genou, et interdire le vélo pendant 1H – 1Km ?
Voilà les remarques des « Gazettistes » pour de la COHERENCE mais ils ne gueulent pas!
Respects.

Signaler un abus
13/04/2020 10h27 - ROLLERBOY

Le 13 04 2020
Bonjour,
1° Aujourd’hui, la FFC demande pour que les vélos (Licenciés surement) puissent reprendre le vélo…(En comparaison avec l’Allemagne et la Belgique)
Ben, y vont polluer…(Sic) Affaire à suivre…
2° Pour ceux qui veulent contester leur PV suite à la pratique du vélo : Il serait souhaitable de vous rassembler sur un même site avec un avocat pour faire bloc et contester les mauvais intitulés des PV
3° Je suggère aux modérateurs de la GAZETTE de créer un pavé pour rassembler les contestataires. D’avance : MERCI
Bonne lecture, bon courage…
Respects

Signaler un abus
12/04/2020 04h54 - Fabrice

Verbalisé en VAE, je ne peux pas courir à cause de mon asthme, un rayon de 1 km autour de la maison c’est pas évident, je me suis verbaliser à 3 kms (pas à vol d’oiseau) je faisais ma boucle 1/4 de déplacement.

Signaler un abus
12/04/2020 12h48 - tarduff

voici mon anecdote : je suis sorti ce matin faire mon petit tour de bike autour de mon quartier ( maximum 200 m de chez moi) . Je croise un cycliste avec la tenue adéquate, je lui dis « bonjour », le gars me répond et me dit que c’est interdit de faire du vélo en tant que pratique sportive. Je lui demande ce qu’il fait là alors, il me répond « moi j’ai le droit, je vais chercher mon pain ! » et que « c’était marqué dans le texte ! »
J’ai eu beau lui demandé un lien vers son fameux texte, pas de réponse…

Signaler un abus
12/04/2020 09h32 - claudius

En Belgique et en Allemagne, la pratique du vélo est recommandée, ça ressemble à une opinion collégiale.
En France, l’interdiction repose
– sur l’avis de la FFC qui représente les compétiteurs mais pas les cyclos du dimanche ,
– et la prise de position d’un et un seul homme  » politique? » qui réussit ainsi à sortir ainsi de l’anonymat .

J’ai vainement posté des courriels sur les sites des ministres de la santé et de l’intérieur pour demander à ce que l’lnitiative allemande serve d’exemple.

Signaler un abus
11/04/2020 11h06 - henry

Ai été verbalisé aujourd’hui le matin par 3 policiers en motocyclette masqués aux environs du château de Vincennes. Echanges verbaux assez remarquables. 2 flics et une fliquesse.
Je n’étais pas informé de l’interdiction de circuler à vélo et possédais mon attestation. Je voulais m’oxygéner. Résultat : 135€ dans la gueule (J’en conclus que l’oxygène devient payant) et retour en marchant énervé (le vélo à la main) à la maison. (10km à pied) car le flic m’a dit que le vélo est désormais interdit.
Un des flics m’a dit que pédaler dans le vide ne sert à rien.
Je leur ai dit d’aller contrôler les dealers de Seine saint Denis, que cela leur serait plus utile.
Je vais contester l’amende car je ne suis sensé ni regarder la télé tous les jours ni lire les journaux quotidiennement ni écouter la radio ni surfer sur internet sans arrêt pour connaître la loi.
C’est de la répression.
Ils m’ont dit de prendre le métro, moyen de transport qui me semble plus propice au virus. Je leur ai dit que cela ne m’étonnait guère qu’il y ait tant de suicides chez les flics.
Cela me fait penser à Javert qui saute dans la Seine à la fin des Misérables de Victor Hugo.
J’ai trop regarder d’étapes du tour de France sur you tube et voulais trop ressembler à Bernard Hinaut. Quelle mouche m’a piqué pour faire cette sortie au bois de Vincennes ?
Les vacances d’été vont-elles être interdites ?
Le problème est de se déplacer. Faut-il longer les murs, faire comme les chats se cacher sous les voitures à l’approche d’une patrouille (il paraît que nous sommes en guerre et que l’ennemi est invisible ) Le gouvernement veut nous transformer en femme au foyer.

Signaler un abus
11/04/2020 09h35 - patbri70

Bonjour,
ben voyons! Depuis quand la FFV est-elle habilitée à dicter sa loi?

Voici quelques liens donc la réponse finale est apportée par deux spécialistes en droit :

https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/coronavirus-confinement-peut-on-utiliser-son-velo-faire-peu-activite-physique-quelles-conditions-1813454.html

https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-sortir-le-velo-c-est-possible-oui-ou-non-6801454

D’après eux :Si pas de restrictions par arrêté préfectoral ou municipal,comme aucun mode de transport figure sur le décret, ce dernier vaut loi.
Donc le vélo serait bien autorisé pour activité physique, bien sûr à moins de 1km de chez soi et 1 heure maxi, raisonnablement à vitesse modéré afin de ne pas risquer de chuter pour ne pas surcharger les hôpitaux.

J’invite tout ceux qui ont eu le PV dans ces conditions de le contester vivement, la procédure est simple, les chances de gagner sont élevées.
Concernant une infraction que vous jugez abusive à propos d’autres déplacements prévu d’après la dérogation, s’il est mentionné uniquement « violation du décret » sur la contravention, le PV s’avère nul et donc contestable car faut que le motif exact de l’infraction y soit reporté.Là aussi à contester.
P.S. ne jamais signer une contravention sinon c’est la reconnaître!
En attendant vos retours pour ceux qui contesteront…

Signaler un abus
11/04/2020 08h39 - Cad

Nous sommes dans un État de droit ou pas ?
Le décret est le seul texte qui a force de loi. Il est clair. Toute pratique sportive est autorisée si elle respecte les conditions générales.
Vérifiez néanmoins l’existence d’arrêtés pris localement.
Il appartient à chacun de faire respecter ses droits. Si des policiers ou des gendarmes zélés vous intimident ou argumentent en faisant référence à la FFC ou en vous montrant des images, demandez leur de vous présentez la référence textuelle qui prévoit et réprime la pratique du vélo. Nul n’est censé ignorer la loi. S’ils relèvent une infraction sur la base du décret, vérifiez qu’ils précisent bien par écrit le pratique sportive du vélo.

Signaler un abus
10/04/2020 11h10 - max012

Je pense qu’il faudrait rappeler que toutes les lois dont les décrets covid-19 sont au journal officiel et que cela suit une procédure démocratique. Le fait qu’un ministre lance un tweet n’a aucune valeur juridique.
En clair le vélo est permis puisqu’il n’est pas interdit dans les lois covid-19

Signaler un abus
10/04/2020 08h16 - Fab

Contester est le seul moyen de voir l’addition augmenté car les textes sont flous et le temps que cela soit traiter une majoration peut arriver. Je n’ai pas trouvé de lien ou de service pour essayer de traiter/contester mon amende si vous avez quelques chose?
Bien entendu je vais m’en souvenir de ce gouvernement et grosse déception de la gendarmerie qui à maintenant une valeur de faire du chiffre pour toucher leur prime :(

Signaler un abus
10/04/2020 10h01 - jacques

apres avoir creusé creusé creusé un peu partout il s avere que SEUL le vélo est interdit rollers patins skeat equitation ect ect et meme le karting sont autorisés dans le rayon d un km et d une heure j espere que les amoureux de la petite reine s en souviendront le jour ou il devront glisser un bulletin dans l urne pour les cyclistes verbalisés un conseil ne payer pas et contester c est l avis de nombreux avocats

Signaler un abus
09/04/2020 11h39 - Médoc

Vu sur le site : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

La pratique du vélo, de la trottinette (électrique ou non), du hoverboard et du monoroue est-elle autorisée ?
La pratique des engins de déplacement personnel motorisés ou non motorisés est autorisée comme moyen de déplacement uniquement, pour les cas prévus dans l’attestation dérogatoire (aller au travail, faire ses courses…). L’utilisateur doit renseigner cette attestation et l’avoir sur lui lors de son déplacement. En revanche, il est interdit d’utiliser ces engins dans le cadre des loisirs et de l’activité physique individuelle, sauf dans le cas des promenades pour aérer les enfants où il est toléré que les enfants soient à vélo ou trottinette, si l’adulte accompagnant est à pied.

Concernant les vélos et trottinettes en libre-service, il est recommandé de les désinfecter avant utilisation.

Signaler un abus
09/04/2020 10h19 - Fab

135€ aujourd’hui pour avoir dépassé de 4 km le confinement en pleine campagne. Attestation manuel heure et date, pièce d’identité tout était ok sauf la distance. faire du vélo sur 1km c’est pas possible, j’ai juste pris le chemin le plus court en face de chez moi. Aucun avertissement ni même information que j’allais être verbalisé. Juste à la fin du contrôle: « vous recevrez l’amende chez vous, bonne journée :D ». Distance de 1m minimum non respecté, pas de gant pour prendre mes papiers… ça je pense que c’est bien plus important pour éviter d’attraper le COVID-19. Ok j’ai dépassé le 1km maximum, mais ce n’est pas un peu abusif? Contester? je vais peut être essayer même si l’état à toujours raison

Signaler un abus
09/04/2020 06h59 - ouvert86

Pour ma part je fais tout les jours du vélo avec ma fille de 8ans et pas de soucis avec les services de l ‘ ordre. Mais j ‘ habite en campagne et notre département est peu touché par le covid-19 . Donc je pense qu ‘une certaine tolérance de bon sens doit être appliqué chez nous.
Je fais pas non plus 50km mais environ un circuit de 10km dans des chemins ou il n ‘y a personne.
Par contre nous allons pas en ville et si les chemins seraient côtoyés je n ‘ irai pas.
Le confinement c ‘est du bon sens et il faut s ‘ adapter dans l ‘ environnement ou on vie.

Signaler un abus
08/04/2020 09h06 - jacques

jeanny… le bon francais moyen du moment qui fait pas les autres n ont pas a faire, un bon conseil jeanny arretes la marche et reste les fesses vissées sur un canapé devant ta télé, l année dernier j ai pris une maudite pelle poignet cassé non non pas a vélo en marchant tres dangereux la marche !!!! j avais pas vu une racine sur le sentier, 40 ans de vélo jamais une blessure et crois tu que quand je ne pédale pas je bobe les mouches ! hé non je fais du bois je tronçonne confiné chez moi c est bien plus dangereux pour un amateur qu une petite heure de vélo, alors STP un peu de retenue

Signaler un abus
08/04/2020 06h44 - guiraud patrice

J ai été contrôlé une fois par les gendarmes « rouler en vélo est interdit ,mais ils ne savaient pas pourquoi ,leur raisonnement a été « cause d’avoir un accident  » pas de PV .Depuis je marche ,mais j’ai mal aux hanches et genoux. merci aux imbéciles qui font des règles à interprétation .

Signaler un abus
08/04/2020 02h45 - Tom

Eh voilà, à partir d’aujourd’hui dans le Bas-Rhin : les itinéraires cyclables le long des canaux fermés jusqu’au 15 avril :
https://www.dna.fr/edition-strasbourg/2020/04/07/bas-rhin-les-itineraires-cyclables-le-long-des-canaux-fermes-jusqu-au-15-avril#PlugCommentsList2

Moi qui vais travailler à vélo, je vais devoir emprunter la route départementale avec les voitures et rallonger mon trajet. Tout ça pour que les promeneurs de Pâques ne tapent pas la discute au bord du canal … On marche sur la tête !

Signaler un abus
08/04/2020 12h42 - Jeanny

Je crois que certains des commentateurs n’ont encore rien pigé !! je vous cite un exemple je vais marcher dans le chemin au dessus de chez moi je vois un couple en tenue de parfait cyclistes sportifs en train de regarder un plan c’est que de toute évidence ils ne sont pas à 1km de leur domicile c’est pour éviter ça que l’usage du vélo pour autre chose qu’aller à son travail ou faire ses courses à été limité .D’autre part si vous aviez un accident chute ou autre vous devriez monopoliser des services de secours qui n’ont pas vraiment besoin de ça en ce moment .Alors ne pas poser votre cul sur une selle le temps que les choses s’améliorent (et le plus tôt sera le mieux) ne va pas vous tuer servez vous de vos guiboles pour aller marcher c’est bien aussi.Dites vous que si tous ceux ci-dessus qui ne peuvent pas sacrifier quelques semaines de leur vie sans leur vélo ne seront plus seuls à pédaler mais vont se retrouver tous sur les chemins comme une belle bande d’irresponsables, et ça risque de faire du monde Arrêtez de vous regarder le nombril (j’ai besoin du vélo c’est ma drogue) dans les hôpitaux ils ont besoin de matériels et ils n’en ont pas et ils n’ont même pas le temps de pleurer sur leur sort !!

Signaler un abus
08/04/2020 11h29 - Jacques

Bonjour grand amateur de vélo je me suis fais controler deux fois dans la limite d un km et d une heure premiere fois par les motards de la police nationale le 5 avril tout s est parfaitement bien passé j etais selon eux dans mon droit le lendemain controlé par la gendarmerie j ai été prié de renter chez moi au plus vite et de chausser des chaussures de jogging s ils me reprenait c etait 135€ incredul et dubitatif j ai appelé 4 gendarmerie de ma région pour deux le vélo etait autorisé une heure 1 km pour deux deux autres totalement interdit en vélo loisir il semblerait bien que ce soit le FFC (fédération francaise de cyclisme qui soit a l origine de cet imbroglio?

Signaler un abus
08/04/2020 02h32 - Dbass

Comme beaucoup. Contrôlé 2 fois Par deux équipes différentes de gendarmerie de la même brigade et pas d interdiction pour l’une dans les conditions du décret et interdiction pour l’autre qui s appuie sur le communiqué de la ffc et le site d info covid 19 gouv. Fr rubrique questions/reponses. Bonjour la référence !! pour des forces de l ordre censées représenter la loi et faire respecter le règlement, ils ne savent visiblement pas ce qu est un décret et se mettent eux même hors la loi en nous verbalisant !! Il y aura bientôt plus de pv dressés que de masques !!! Mais peut être pensent ils que la répression est plus efficace que la chloroquine… Pauvre France !!!

Signaler un abus
07/04/2020 09h04 - Yann Fanch

Bonsoir, je ne comprend pas l’avertissement d’un gendarme me menaçant d’une amende de 135 € car je circulais pour mon heure de sortie autour de chez moi. je ne comprend pas pourquoi : je n’ai vu aucun décret concernant l’usage de bycicette pour son heure de sortie. J’ai 63 ans et suis incapable de faire du jogging avec mon dos cassé et mon surpoids. C’est le seul sport avec la natation (désormais interdite) que je puisse faire.
Pour rappel,je ne possède pas de masque, de gants, de gel hydroalcoolique, de test de contagion ni aucune certitude.
Je ne pense pas que me rendre coupable de vouloir me dégourdir soit criminel pour mes voisins.
Cela suffit, je veux juste me baigner dans ma plage près de chez moi (l’eau est à 12 en ce moment) et faire mon tour de vélo : il n’y à personne, je suis seul et cela fait parti de mon quotidien apaisant avec cette certitude que le nature nous protège… Encore plus maintenant !

Signaler un abus
07/04/2020 01h59 - Michel

Il y a 3 jours, je suis allé voir les gendarmes lors d’un contrôle routier pour savoir si une pratique sportive du vélo (moins de une heure, un km et seul) était autorisée. Réponse: pas de problème si vous respectez ces critères.
Aujourd’hui contrôle sur mon « parcours » tour du quartier suite à dénonciation, autre son de cloche de la patrouille du jour qui appartient à la même brigade:
le vélo sportif c’est interdit, c’est la fédé qui le dit….!!!!
Je ne savais pas que la fédé faisait le lois, le décret n’interdit en rien cette pratique au même titre que la marche, le jogging ou tout autre pratique individuelle.
Dans le meme temps mon fils part faire les courses ce matin en vélo … 3 contrôles en 5 km A/R, on finit par lui dire que ce serait mieux qu’il aille faire ses course en voiture…

Signaler un abus
07/04/2020 01h29 - miandme

Je suis VTTiste et je roule tous les jours en temps normal. Et bien, mesdames, messieurs, je me plie au texte complètement stupide, j’en conviens, mais explicite : le vélo pour ses déplacements obligatoires(courses, travail) « OUI » mais pour uniquement faire du sport « NON » même en respectant la durée et la distance. Je doute que tous les pseudo cyclistes (apprenez à régler la hauteur de selle) que je croise tout de même dans mon quartier et qui ne respectent pas ces règles souffrent autant que moi du manque de vélo. Mais le plus important est de sortir de ce confinement le plus tôt possible et c’est en faisant tous preuve de sens civique que nous y parviendrons.

Signaler un abus
07/04/2020 12h35 - GERMONT

Sous réserves d’éléments nouveaux le Décret 2020-293 n’interdit pas la pratique du vélo à moins de 1km du domicile. Pas plus qu’il n’interdit cette pratique dans le cadre de l’alinéa 5 concernant la pratique sportive. Au paragraphe III il est dit que le Préfet peut adopter des mesures plus restrictives. Il serait bon dans ce cas qu’il le fasse savoir !
Incohérence, consignes contradictoires, flou artistique, différence d’interprétation, on est pas sortis de l’auberge !
Maintenant j’aimerai savoir comment s’y prend le virus pour distinguer un salarié d’une activité non indispensable, qui prend le métro tous les jours, ne dispose pas de moyens élémentaires de protection sur son lieu de travail (comme nombre de soignants aujourd’hui) d’une personne qui va faire 10 fois le tour de son pâté de maisons en moins d’une heure, sans rencontrer personne ?

Signaler un abus
07/04/2020 11h59 - tardiou martine

Bonjour, je suis tout à fait d’accord avec tous ces articles c’est scandaleux d’interdire le vélo meme à 1 km de la maison alors que la marche est possible moi aussi je me suis faite arréter par la gendarmerie je ne comprends pas pourquoi les drogués se fournir encore en drogue dure la police ferme les yeux moi ma drogue c’est le vélo besoin vital et naturel . Et bien non aux yeux de nos dirigeants merci , c’est à vous dégouter d’etres honnete !!!
cordialement
Martine.

Signaler un abus
07/04/2020 11h35 - Kmax

48000 morts en France chaque année à cause de la pollution????

Signaler un abus
07/04/2020 11h30 - didier

rien n’est clair dans ce pays une phrase suffit pour dire si oui ou non et dans quel condition la pratique du vélo est autorisé le français ce latin s’engouffre dans la moindre brèche donc soyons factuel écrivons ce que nous faisons et faisons ce que nous écrivons cela éviteras l’interprétation de tout bord

Signaler un abus
07/04/2020 09h33 - superyves

72 Ans toutes ma vie sur un vélo -et d’un coup je devrais arrêter ,pour grossir -mal respirer -mal dans mon corps et dans ma tête -alors que je constate des soit disant jooging qui se trainent lamentablement tout dans leur comportement dénote l’attitude du sportif pur et dur ,c’est ceux là qu’il faut contrôler ne serait ce que pour tricherie —Vraiment lamentable en cette période pénible de confinement qu’il faut respecter bien sur ,mais apparement nous ne sommes pas tous égaux –il est regrettable qu’un ministre ou autres grand ponte, ne soit pas un cycliste averti —-
Tous sur les réseaux sociaux pour dénoncer cette injustice —-

Specialized Roubaix

Signaler un abus
07/04/2020 06h48 - MD 17

Visiblement certains n’ont pas compris ce que c’était le confinement…
C’est facile de monter sur un vélo, de prendre un pv et de gueuller en disant je savais pas. Et bien désolé l’utilisation du vélo est interdite pour la promenade loisir, le gouvernement l’a bien signalé. Il faut regarder sur le net avant de dire n’importe quoi et juste penser à sa gueulle. C est du manque de respect envers les autres uniquement.

Signaler un abus
06/04/2020 11h38 - Bérénice

Je pratique le vélo tous les jours avec mon attestation signée et indique que je fais des courses de première nécessité. Mon vélo est ma survie confinée dans 13m2 à Paris. Les médecins allemands précisent depuis le début de la pandémie que faire du vélo protège doublement du Covid-19 car, avec un vélo personnel pas de risque de contamination (il faut éviter les vélos en libre service), la distanciation sociale est beaucoup plus facile car on peut pédaler loin très loin des gens, il y a très peu de circulation dans les villes (en tout cas à Paris) et donc moins de risque d’être asphyxié et moins de risque d’avoir un accident de la route. Que des avantages prohibés par notre gouvernement?? Le vélo est conseillé pour stimuler les poumons donc protéger du Covid-19 (ce que n’est pas le jogging….risqué à tous points de vue, distanciation sociale limitée et risques cardiaques). Donc notre gouvernement n’a strictement rien compris comme d’habitude et ne s’inspire pas des pays chez qui le vélo est toujours conseillé et pratiqué comme l’Allemagne, la Suisse, la Suède où il y a beaucoup moins de décès. Je me déplace dans un rayon d’un km toujours, suis contrôlée tous les jours et indique à chaque fois que je vais faire mes achats (j’ai un vélo de ville avec panier à l’avant). Je n’ai pas encore eu d’amende mais la crains à chaque fois quand même. Le vélo est bon pour le corps et la tête….dans ces périodes extrêmement éprouvantes que nous vivons tous.

Signaler un abus
06/04/2020 11h20 - Bérénice

lisez cela, ça vient d’Allemagne!
https://www.courrierinternational.com/article/vu-dallemagne-face-au-covid-19-le-velo-protege-doublement?fbclid=IwAR2jUGcG-mGRqnmZHIuAUbVljBodRXLwEsKM3bufWAx3KUr6PN1zcXtSNXw

Signaler un abus
06/04/2020 06h18 - Dahouetin

Bon alors on a le droit ou pas ?
1h <ou = 1km près de chez soit ?
Y'a pas un vrai qui peu répondre.
J'ai demandé à la députée , elle l'a répondu que j'ai le droit si je respect les conditions.

Signaler un abus
06/04/2020 04h05 - 67silfri

Pour ce qui est de la promenade en velo,je tiens a vous signaler qu’an allemagne et en suisse cela est autorisé et meme conseillé comme excercice physique

Signaler un abus
06/04/2020 02h58 - véloiste

Bonjour,

Décret stupide et introuvable, j’adhère à tout ce qui est dit plus haut ! Je continuerai à faire mes 30 minutes de vélo par jour qui me sont indispensables à moins d’un kilomètre de chez moi et avec mon attestation en bon ordre. J’ai été contrôlée deux fois sans problème si un représentant des forces de l’ordre me verbalise, je ne paierai pas la prune sous aucun prétexte, c’est clair !

Signaler un abus
06/04/2020 01h02 - Denis

Bonjour à tous , en trajet loisir de moins d une heure à moins d un km de chez moi tout seul avec toutes les précautions nécessaires sur un parcours en boucle bien étudié à l avance, j ai été contrôlé 2 fois de suite hier , d abord par des motards débonnaires qui m ont laissé continuer sans souci puis par une estafette de gendarmerie et là j ai pris un PV , aucune logique donc , mais il est vrai que nous n avons pas un texte clair qui nous autorise cette pratique , nous avons sans doute été lâchés par nos fédérations ( FFCT ? )
Vu l ampleur des problèmes actuels c est très annexe mais prouve hélas que la pratique vélo n est pas encore intégrée à la vie de tous les jours en France au moins.

Signaler un abus
06/04/2020 12h35 - Graal

Moins d’un kilomètre du domicile, moins d’une heure quotidienne, activité physique individuelle; Dès lors que ces critères qui sont les seuls posés par le décret du 23 mars 2020 et ses avenants sont respectés, on peut ignorer les avis et injonctions autres que ceux du législateur. Le texte ne distingue pas entre le vélo, la marche et le jogging. Il faudrait donc apprendre à ceux qui écrivent n’importe quoi trois choses :
–apprendre à lire le français;
–apprendre à lire le latin : « nullum crimen, nulla pena sine lege»;
–apprendre, même quand on est dans son droit, à ne pas souffler dans le nez des autres…

Signaler un abus
06/04/2020 11h16 - chris

j applique scrupuleusement la mesure en tournant autour de chez moi en velo , 1km maxi pendant moins d une heure
je me suis fait controler par la gendarmerie qui m ont interdit de faire du velo!
je ne comprends pas! Rien n indique sur la derogation que la pratique de sport pendant une heure a moins d un km est interdite aux velos?
je respecte les regles, ne cotoie personne, previent a l avance les gens piur s ecarter, possede meme dans mon sac un masque et du gel hydro alcoolique au cas ou…
En faisant de telle maniere du sport, je respecte les autres, renforce mon systeme imlunitaire et ne prends aucun risque, ne pollue pas
donc, je ne comprends absolument rien a cette lesure

Signaler un abus
05/04/2020 05h08 - YC

En Seine-et-Marne, pédalant avec mon autorisation horodatée, à l’intérieur d’un quartier dit de lotissement, la patrouille de gendarmerie qui passait par là n’a pas accordé d’importance à ma présence. Même attitude envers mon épouse, plus tard. Donc la règle n’est pas la même partout, ou bien quelqu’un s’est rendu compte de son caractère ridicule.
Ceci étant, pour ma part, je veux bien entendre le trouble qui prend tout le monde pendant ces temps très incertains. Beaucoup prétendent penser facilement les décisions, qui ne se sont jamais présentés à des élections municipales et n’ont pas eu à traiter de questions de cantine ou de chiottes à l’école primaire, ou bien des emplacements de sens unique, un must pour les échanges intimidants avant l’embrasement des buchers. Pourtant la démocratie ça commence là, tout prêt. À portée d’un court trajet en vélo.

Signaler un abus
05/04/2020 01h28 - YANNICK BUDELOT

Tellement la rage que je ne sais plus compter: ça fait 270 euros ! Cher la petite ballade. Le seul risque pour la transmission du coronavirus c’est de croiser des gendarmes incompétents, dangereux, et qui n’ont aucun discernement.

Signaler un abus
04/04/2020 11h29 - YAnnick

Verbalisé aujourd’hui aussi avec ma compagne: 235 euros en tout ! alors qu’on faisait un circuit à moins d’1km autour de chez nous, à la montagne, dans un petit village désert, et que rien ne précise dans l’attestation ni le décret de loi que le vélo est interdit. De bonne foi je n’étais pas au courant et j’avais compris que le vélo était une activité physique individuelle; mais non, impossible de discuter avec les motards qui disent: C’EST INTERDIT ! « Mais comment on le sait que c’est interdit, c’est marqué où? » Il répond: « Je vous dis que c’est interdit. Si vous comprenez pas je vais saisir vos vélos. » Il bouscule ma femme, il prend des photos des vélos, de nous, des compteurs. » Et bien sûr avant cela aucune mesure de distanciation sociale, les deux se sont approchés de nous, nous ont parlé à 20cms sans masques, et ont saisi nos attestations et cartes d’identité ». Je suis scandalisé, je conteste et il me répond qu’alors j’aurais 1500 euros à payer et qu’il viendra saisir les vélos. Que puis-je faire ?

Signaler un abus
04/04/2020 02h43 - sergio

Verbalisé aujourd’hui, j’apprends que la pratique du vélo<1km serait prohibée ?! Lorsque je lis le décret, rien ne l'indique, on évoque l'exercice physique individuel et aucune pratique en particulier (ni le vélo, ni le jogging, ni rien de précis). En gros, pour interpréter le décret, il faut s'abonner au compte linkedin du coordinateur interministériel du vélo (j'apprend que ce poste existe), c'est n'importe quoi et la raison ne guide manifestement pas l'interprétation. Un joggeur qui court à pleins poumons : autorisé. Le cycliste pédalant gentiment à moins d'1km:interdit. Pour mémoire, une marche familiale de 6 personnes vivant ensemble est autorisée si on lit le décret… La moindre des choses serait d'être clair ou bienveillant dans l'application de ces règles, dans une période où tout le monde admet que les choses sont compliquées et ou globalement les gens jouent le jeu.

Signaler un abus
03/04/2020 11h19 - dan

la FFC, des suiveurs à la solde du gouvernement
je ne suis pas affilié à cette fédération je ne l’autorise pas à parler en mon nom
chaque jour j’effectue mon circuit d’un km plusieurs fois durant une heure entre 13H00 et 14h00 , respectant les directives du décret concerné stipulant la possibilite de faire une heure d’exercice phiysique à proximité de son domicile à une distance de 1 km pendant une heure.
D’ailleurs je ne vois personne pendant ce créneau horaire, et j’habiteà la campagne.
Par ailleurs me considérant comme « citoyen responsable » je respecte les rêgles de confinement dudit décret en limitant mes déplacements au strict minima pour les achats de 1ere necessité comme l’alimentation.
lors de mes déplacements très brefs je porte un masque et des gants par respect pour mes concitoyens

Signaler un abus
02/04/2020 11h09 - ROLLERBOY

Le 02 04 2020
Bonjour,
Suite à ma première parution, et après lectures de la déclaration de la FFC, leur déclaration est en rapport avec la pratique du sport avec LICENCE.
Ce que veulent les cyclistes « LOISIR » est de faire 1 heure de vélo pour se dégourdir les jambes au même titre que les joggeurs et sans se mettre en danger ni de procurer du danger pour les autres donc en individuel.
Allez faire comprendre cela à des gens de bureau…
Respects

Signaler un abus
31/03/2020 09h14 - JO

Bonjour, Ayant des soucis de santé (genoux), on m’a recommandé le vélo à assistance électrique, plus facile que la marche pour moi. Ais-je le droit de me déplacer avec ce VAE, pour les courses et le travail (en évitant les bois évidemment) svp ? Merci

Signaler un abus
31/03/2020 08h21 - André FRANCOIS

La pratique du vélo n’a aucune commune mesure avec ceci :

Trois jours après le début du confinement, les pompiers de Vendée ont signalé une série noire essentiellement due au bricolage ou au jardinage, beau temps oblige : « chutes de toit ou d’échelle, blessures provoquées par des tronçonneuses, tondeuses, taille-haies… »

« La prise en charge des victimes de ces accidents concourt à l’augmentation de l’activité du centre 15 [régulation médicale] et à une augmentation du nombre de personnes accueillies aux urgences alors que les mesures de confinement visent à limiter les regroupements »

Signaler un abus
30/03/2020 05h42 - Richard le Gallois

Hike j’ai fait une sortie de 1km allez-retour à vélo. J’habite sur un colline donc aller-retour 4 ou 5 fois est un bon exercice. Arrêté par un policier. Pourquoi? Parce que la FFS a dit non ! Je ne veux pas être contraire, il ne m’a pas encore verbalisé, je suis rentré. Aujourd’hui j’ai appelé la Gendarmerie à côté de chez moi, à l’ouest. Bonjour monsieur. Puis-je faire du vélo comme activité physique? Bien sur monsieur vous avez le droit! Fabuleux, pour tout confirmer j’appelle la Gendarmerie de l’autre côté, est. Bonjour madame…. Non! Restez chez vous!

Donc,je suis coincé!
Quel bordel.

Signaler un abus
30/03/2020 05h20 - ROLLERBOY

Le 30 30 2020
1°Si le vélo est interdit, pourquoi autoriser le jogging qui n’est pas indiqué sur l’attestation ni dans le texte du décret?
2° Si le vélo est interdit, pourquoi ne pas l’ECRIRE dans le texte du décret et sur l’attestation? (Voir décret 2020-293-Article 3-Chapitre 5 du 23 03 2020)
Ceci, à additionner à la gestion de l’épidémie depuis janvier 2020, écrits,déclarations TV, et inaction…
Quand on est amateur…
Des mails circulent…et résument bien la chronologie…
Bonne lecture

Signaler un abus
29/03/2020 11h52 - Norabel

Je suis un opposant farouche à la circulation des vélos sur les trottoirs après m’être fait renverser deux fois. Pourquoi tolérer en période de confinement des bobos à vélo sur les trottoirs alors que les rues sont désertes. Le vélo c’est sur la rue ou sur la route pas sur le trottoir !!!

Signaler un abus
29/03/2020 05h59 - DUBOIS

Bonjours, je suis un ancien opéré d’une prothèse totale du genoux en 2015.
Donc,le vélo que je pratique regulierement.
Maintenant,je roulais paisiblement à Mandelieu,soudain une patrouille de Gendarmem’adjointe à regagner mon domicile,je leurs fait remarquer que je suis à 1km de mon domicile.
Il m’ont déclaré que la pratique du vélo est interdite.
Je suis rentré à mon domicile
Mais je suis très supris des décisions du gouvernement .
Nous cache t’il encore quelque choses?

Signaler un abus
29/03/2020 05h17 - 62anquetil

mon vélo est ma drogue est dans le mème temps une thérapie ( j’ai fait une grave déprèssion et j’ai mis 6 ans pour en guérir).le maire de mon village m’a proposé
1 circuit de 1km mais le top pour avoir un accident.j’appelle ce monsieur un irresponsable
certaines personnes en profitent pour faire leurs courses 3 fois par jours dans différents magasins.je suis dégouté et honteux d’ètre français.
VIVE LA BELGIQUE

Signaler un abus
29/03/2020 02h06 - Gaël

L’incompétence de ce gouvernement n’a d’égal que le fayotage de certaines fédérations .
Le pire c’est que le ministère du sport vous recommande vos propres escaliers pour faire du sport .
Pense t-il réellement que monter et descendre ses escaliers 10 fois plus que d’habitude est moins dangereux que de pratiquer le vélo sur une route quasi déserte dans un rayon d’un km autour de chez -soi
Au fait un communiqué (voir le décret du coordinateur des sports) publié sur un réseau a-til valeur de décret, autrement dit puis-je continuer à pratiquer le vélo autour de chez moi comme l’attestation dérogatoire me l’autorise ?

Signaler un abus
29/03/2020 01h05 - anquetil62

habitant un petit village près d’Arras il m’est impossible de soumettre au nouveau décrét (monsieur le maire m’a suggéré un circuit dans le village de 1 km
idéal pour une sortie en famille) ,mais idéal pour un sportif qui souhaite avoir un accident grave et si ça arrive je vais le mettre en justice.
je me suis fait arrèter par les gendarmes qui ne portaient ni de masque,ni de gants et le vélo m’est recommandé pour ma santé

Signaler un abus
29/03/2020 10h55 - Cat83

Vététiste assidue, je subis l’interdiction du vélo sur les chemins, comme tout le monde j’imagine… J’habite une copro, très peu habitée en ce moment, où il y a un terrain assez grand. Je fais le tour jusqu’à ce que j’arrive à 10 kms, en rond, un coup d’un côté, un coup de l’autre,….je ne croise personne. C’est mieux que rien. Mais, je me demande: est ce que j’ai le droit? La police peut elle me verbaliser si elle rentre dans ma copro ( privée)?

Signaler un abus
29/03/2020 07h04 - Nolann

J’habite dans le 16e arrondissement, non loin de Porte Dauphine et du coup du bois de Boulogne, après 2 jours sans être sorti de chez moi, j’ai voulu prendre l’air. J’ai compléter mon attestation avec l’heure de depart, j’avais une photocopie de mon passeport et j’avais au préalable calculé la distance, le bois est à -de 1km…je me suis pris une amende de 135€ parce que je faisais du vélo dans le bois! Le policier « à vélo » n’a voulu rien entendre et m’a verbalisé. Si ils veulent verbaliser à tout va pour ça, l’état n’avait qu’à préciser à la TV à chaque nouveau décret que c’est interdit ou l’écrire noir sur blanc en quelque part!!!

Signaler un abus
28/03/2020 11h25 - Beno

S’il n’y a pas de note, de circulaire, d’ordonnance, de décret ou de loi publié au Bulletin Officiel (BO) qui vient interdire expressément la pratique sportive du vélo dans un rayon de 1km de son domicile et dans le cadre du confinement au même titre que la pratique du jogging ou la marche de manière individuelle, alors nul ne peut déroger ou interpréter la loi pour contraindre ou interdire cette pratique sportive du vélo.

Signaler un abus
28/03/2020 07h14 - Luiji

Effectivement c’est du grand n’importe quoi ! Lors d un contrôle j’ai demandé aux deux gendarmes pour ce qui concerne les déplacements à vélo…ils n’étaient pas d accord entre eux… Ils ont fini par me dire que l utilisation du vélo était tolérée pour TOUT sauf pour faire du sport…l amateurisme de ce gvnt m afflige. Il faudra s en souvenir messieurs dames.

Signaler un abus
28/03/2020 06h31 - HOUDINET ALAIN

Bonjour,
Est-il normal que cette notion de déplacement ou entrainement ne soit pas précisée sur l’attestation proposée par le Ministère de l’Intérieur ? Certes nul n’est censé ignoré la loi mais comme elle change en fonction de la situation, il n’est pas normal d’être obligé de consulter Linked pour connaître l’avis d’un illustre inconnu. Si je suis verbalisé en vélo à moins d’un kilomètre de mon domicile, je contesterai l’infraction relevée à mon encontre devant les tribunaux et je gagnerai car il y un vide juridique.
Que doit-on penser de ces accrocs de cannabis qui font la queue dans la rue pour se ravitailler ?

Signaler un abus
28/03/2020 05h24 - Herr Hess

Nous sommes nombreux en zone rurale à pouvoir faire du VTT ou du vélo de route en restant à moins d’un kilomètre de chez soi sur un circuit pouvant en développer environ 4 fois plus. En tant qu’ancien compétiteur j’ai souvent pratiqué ce genre d’entraînement, très bénéfique sur le plan physique et permettant de concilier vie familiale et activité physique par exemple. En l’occurrence en pédalant seul, on ne risque pas de contaminer grand monde et il va s’en dire qu’en ces temps anxiogènes, le sport est et demeure un excellent exutoire qui permet de rester lucide et de garder son sang-froid; certains de nos élus devraient peut-être en faire davantage, de sport…

Signaler un abus
28/03/2020 05h01 - Gégé

Près de chez moi, j’ai un débit de tabac qui ne désempli pas de clients venant, en très grande majorité, … en voiture.
Le moment n’est-il pas venu d’encourager la pratique du vélo ? (évidemment pas le VTT de montagne, ou de faire 50 km quand on n’a plus fait de vélo depuis dix ans!!!)
Pas de risque, amélioration de l’immunité, lutte contre le surpoids, etc… que des avantages
En Allemagne, les autorités encouragent la pratique du vélo. Mais il est vrai que les allemands sont nuls dans la lutte contre Covid 19… C’est quoi déjà le nombre de morts en Allemagne par rapport à la France ???

Signaler un abus
28/03/2020 04h47 - Jean-Luc

Je rejoints les nombreux avis qui mettent en cause dans les règles du confinement l’interdiction de la pratique du vélo dans le cadre d’un exercice physique; certes l’argument de dire que compte tenu du risque de chute et donc de voir une intervention en plus à traiter aux urgences qui déjà sont à saturation est louable mais l’on peut également être victime d’un accident domestique chez soi ou pire…De la même manière l’on peut se poser la question de pourquoi ne pas confiner totalement les profils à risque, les personnes âgées et/ou celles souffrants de certaines pathologies et laisser libre choix aux autres sachant que le virus n’est pas forcément plus « agressif » qu’une grippe saisonnière envers les personnes en bonne santé. Force est de constater que la France n’est pas la seule à avoir un système de santé défaillent, dans cette crise il se pourrait que le gouvernement aie fait le choix d’une solution qui soit plus nocive que le virus lui même comme l’a fait remarquer Donald Trump.

Signaler un abus
28/03/2020 12h02 - Wilson Philippe

Et faire du vélo en faisant plusieurs fois le tour de son pâté de maison ou lotissement, dans un rayon de moins d’un km de son domicile en n’excédant pas une heure ?

C’est possible à pied, en joggant mais pas en vélo???

Mesdames Messieurs un peu de cohérence s’il vous plait

Signaler un abus
27/03/2020 11h24 - Marithe

Je préfère nettement prendre mon Velo a assistante électrique plutôt que de croiser des personne courant ou marchant , c’est moins risqué .

Signaler un abus
27/03/2020 08h44 - philippe

depuis 2017 je fais le trajet Dunkerque Lille ou Lille Dunkerque en vélo 4 fois par semaine.
contrôle 8 fois sur le trajet Lille Dunkerque.
discourt différent entre police nationale, la police municipale, la gendarmerie.
autorisé par la police nationale, interdit par la municipale(disponibilité des horaires ), et si vous commencez à 21h rouler quand il fait noir .la gendarmerie faut changer les habitudes prendre le bus ou le train….

Signaler un abus
27/03/2020 07h11 - Cycliste indigné

Oui, il y a un racisme anti-cycliste.
Oui les instances qui nous représentent nous ont trahis.
L’Allemagne encourage la pratique du vélo « Le risque de contamination à vélo est quasi nul », a confirmé le porte-parole de la fédération des pneumologues d’Allemagne, Michael Barczok qui ajoute la pratique du vélo est aussi un bon moyen de prévention car « il permet au système respiratoire d’être bien ventilé et mieux alimenté en sang »
Rejoignez nous sur Facebook @cyclistesindignezvous

Signaler un abus
27/03/2020 02h07 - Marietje59

Je trouve cette position honteuse et sans fondement. Il n’y a pas de risque de contamination, surtout pour ceux qui habitent en pleine campagne. Nous habitons près de la Belgique où il est permis de faire du vélo dans un rayon de 20 km de son domicile.

Signaler un abus
27/03/2020 02h04 - Maitre Jocelyne

Nous sommes nombreux à ne pas comprendre pourquoi il ne serait pas autorisé à faire du vélo en tant qu’activité physique alors qu’il est possible de marcher ou courir !
Faire du vélo à la campagne par exemple ne présente aucun risque de propagation, dans la mesure où nous continuons à respecter les distances de sécurité. Nous habitons près de la Belgique où cette activité est autorisée dans un rayon de 20 km du domicile ! Il serait temps qu’une position claire et cohérente puisse être prise à ce sujet.

Signaler un abus
27/03/2020 11h21 - Lafr2009

Mr CASTANER nous dit que l’on peut faire du vélo . De l’autre on nous l’interdit . C’est le flou total . Il faudrait une mise au point claire de notre ministre des sport . Dans nos campagne se limiter à 20 kms à la ronde ne gênerait personne et de plus sans les automobilistes on serait plus en sécurité . Mon chirurgien m’a interdit de courir et m’a conseillé le vélo ou la natation , même marcher me ruine les genoux . Alors on est condamné à se faire chier moi qui roule 1200 kms / mois . C’est sur cela est certainement mieux d’aller au supermarché tous les jours faire la queue pendant des heures pour faire ses courses et côtoyer des personnes dont l’hygiène de certaines laisse à désirer . Je vous laisse méditer sur le sujet .

Signaler un abus
27/03/2020 11h00 - Laureline

C’est ça! Depuis quand la FFC fait la loi.

Il est indiqué, « à l’exclusion de toute pratique sportive collective ».

Qui peut m’empêcher légalement, à faire du vtt pendant une heure et à 1 km max de chez moi?

Signaler un abus
27/03/2020 09h13 - mv 37

Incroyable!!! Monsieur de Crest communique sur le site Linked in! pourquoi pas sur le site de Madame Irma! J’ai failli prendre une contravention car j’ignorais ce positionnement scandaleux! effectivement, j’aimerais qu’on m’explique scientifiquement la différence entre courir seul et faire du vélo seul???? ah oui, je sais, il faut bien trouver des palliatifs au manque de recettes des radars routiers!Gouvernement incompétent et criminel qui interdit tout sauf le premier tour des élections!!!!

Signaler un abus
27/03/2020 12h01 - Soniaebo

Se déplacer à vélo est sûrement le moyen le moins risqué par rapport au Coronavirus. Ce serait absurde de l’interdire.
Le métro est un moyen bien plus risqué avec tout ce que l’on touche. Le vélo a tous les avantages, la distanciation avec autrui, ça détend et aide à supporter le confinement, c’est une bonne activité physique individuelle…ce moyen de déplacement devrait se développer pendant le confinement…. L’ interdire va à l’encontre de toute logique. A moins que la seule raison ne soit de chercher à verbaliser à tout va, sans raison, pour racketter la population.

Signaler un abus
26/03/2020 06h29 - SINTUREL

Effectivement c’est une honte que de prendre de telles décisions sans les afficher clairement… Je ne parlerais pas de la FFC et de la FFCT qui visiblement sont au sommet d’un fayotage idiot.
Personnellement j’ai établi un parcours dans la zone d’un KM que le décret autorise et compte bien le faire tous les jours !

Signaler un abus
26/03/2020 04h44 - ouaibman

Je suis effaré de telles décisions contradictoires et dangereuses pour ceux qui se déplacent à bicyclette, pour ne pas encombrer les rues, les routes et les autoroutes surfréquentés de leurs voitures polluants notre air, si rare et si cancérigène, soit pour aller travailler, soit faire leurs courses, soit aller chez le médecin, soit amener leurs enfants en crèche ou garderies mais surtout pas pour faire le Tour de France qui n’a rien à voir avec la bicyclette, on est bien d’accord !!!

Même les associations qui se disent défendre la bicyclette ne sont pas d’accord, on marche sur la tête à réfléchir comme des politiques, des élus qui n’y connaissent rien et sont mis en place plusieurs mandats avec des taux de participation minables qui devraient annuler des résultats si trompeurs avec de telles fausses performances que l’on accepte encore depuis + de 70 ans en France.

Signaler un abus
26/03/2020 11h49 - bernard

Monsieur le coordinateur peut-il m’expliquer pourquoi le jogging est permis et pas le vélo. Le décret ne le précise pas et on ne trouve pas cette information sur les sites ministériels. La majorité des gens n’est pas au courant, c’est parfaitement honteux

Signaler un abus
25/03/2020 06h50 - luc

Bonjour,
Je suis confiné rue Boileau dans le 16éme –
puis je allé en velo à assistance électrique à mon appartement ( actuellement en travaux )
situé à BOULOGNE 92100 – rue Vauthier – pour relever mon courrier .
cela représente : 3kms A et R .

Cordialement

Luc DUTHOIT

Signaler un abus
25/03/2020 03h55 - Evelynn R.LERAY

les décisions sont prises par des gens des villes aux « mains blanches » qui ne savent pas que l’on ne monte pas le mur d’une maison par télétravail et qui ne savent pas non plus que faire du vélo à la campagne, tout/e seul/e est plus sûr que d’aller au travail à l’usine ou sur un chantier. C’est de l’improvisation à la semaine, ce n’est pas réfléchi, ça va dans le sens du répressif sans justification, c’est de l’amateurisme et certainement pas le travail de gens habilité à gouverner. C’est la décadence de ce pouvoir politique.

Signaler un abus
25/03/2020 12h11 - Nicholas

Je ne suis pas d’accord. Le décret est publique mais ce n’est pas aux gens de chercher sur linkedin pour une réponse claire concernant l’usage du velo pour faire du sport individuel. En plus, l’avis d’un fonctionnaire n’est pas la loi. Je vais faire du vélo et si je me fais verbalisé je vais le contester.

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Apprendre à construire des bâtiments à faible impact carbone

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés à ces thématiques ...

  • Micropolluants : un panel de solutions pour changer les pratiques

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés à ces thématiques ...

  • La loi de transformation de la fonction publique a un an !

    La réforme macroniste de la fonction publique souffle, ce 6 août, sa première bougie. Rappel de son objectif : donner aux agents et à leurs encadrants «les leviers nécessaires à la conduite des transformations publiques», en modifiant profondément le statut ...

  • Comment les élus du littoral font face au changement climatique

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés à ces thématiques ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP