Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Energie

Quand les déchets apportent une chaleur précieuse à un papetier et un industriel agroalimentaire

Publié le 02/04/2020 • Par Diane Berger • dans : France, Innovations et Territoires

Les fours du centre de valorisation énergétique du Smitom génèrent de la vapeur ensuite redirigée vers deux usines qui l’utilisent.
Les fours du centre de valorisation énergétique du Smitom génèrent de la vapeur ensuite redirigée vers deux usines qui l’utilisent. smitom haguenau saverne
Le syndicat a créé un circuit court où la chaleur issue de la combustion des ordures devient une ressource pour les entreprises locales.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

 L’économie circulaire, ce sont des histoires de boucles. Celles des cinquante camions qui vont et viennent chaque jour au centre de valorisation énergétique des ordures ménagères (CVEOM) de Schweighouse-sur-Moder. Leur contenu, les déchets, triés et collectés dans les communes alentour, est placé dans deux gigantesques fours à 1 000 °C. Les gaz issus de la combustion génèrent de la vapeur sous pression qui atteint 330 °C. Elle est alors redirigée dans deux immenses tuyaux, et envoyée vers deux usines, celle du papetier Cenpa et Mars Wrigley Confectionery France, chacune distante d’environ un kilomètre. Elles utilisent cette chaleur pour leur production, puis renvoient l’eau, une fois refroidie, vers le centre. Et voilà une autre boucle.

Une immense opportunité

Ce circuit, c’est la ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Régions

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Quand les déchets apportent une chaleur précieuse à un papetier et un industriel agroalimentaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement