logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/670361/gens-du-voyage-des-habitants-vulnerables-qui-avaient-anticipe-le-confinement/

CORONAVIRUS
Gens du voyage : des habitants vulnérables qui avaient anticipé le confinement
Stéphanie Stoll | Actu expert santé social | France | Publié le 20/03/2020

Les gens du voyage avaient généralement anticipé la restriction des déplacements. La Dihal a mis en place un groupe de travail pour accompagner les structures dans le cadre de l’épidémie de coronavirus.

Une semaine avant l’annonce du président de la République restreignant les déplacements des personnes en raison de la « guerre sanitaire » contre le Covid-19, une partie des voyageurs avait commencé à prendre ses dispositions pour s’établir dans un endroit familier, tantôt un terrain familial privé, tantôt une aire d’accueil publique, le temps que durera le confinement.

Réponses harmonisées

En début de semaine, la Délégation interministérielle à l’habitat et à l’accès au logement a diffusé aux associations représentatives les visuels de prévention sanitaire avec les messages sur les gestes barrières pour éviter le coronavirus. La seule publication sur la page Facebook de France Liberté Voyage a été vue 70 000 fois. De plus, dès lundi, la mission gens du voyage de la Dihal a mis en place un ...

POUR ALLER PLUS LOIN