Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Protection du patrimoine

Patrimoine bâti : quelle application des taux réduits de TVA sur les travaux ?

Publié le 20/03/2020 • Par Léna Jabre • dans : Réponses ministérielles, Réponses ministérielles finances

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Réponse du ministère de la culture : Aux termes de l’article 279-0 bis du code général des impôts, les travaux d’amélioration, de transformation, d’aménagement et d’entretien sont soumis au taux réduit de TVA de 10 % dès lors qu’ils portent sur des locaux à usage d’habitation achevés depuis plus de deux ans.

À ce titre, les biens protégés au titre des monuments historiques, tout autant que le patrimoine non classé ou non inscrit, bénéficient de ce taux réduit dès lors qu’ils remplissent les conditions liées à l’affectation des locaux et à la durée d’achèvement.

Ainsi, lorsque le local est affecté en totalité ou principalement à un usage d’habitation (au moins 50 % de la surface totale), le taux réduit de 10 % s’applique à l’ensemble des travaux. Lorsque le local est affecté principalement à un usage autre que l’habitation (plus de 50 % de la surface totale), le taux réduit s’applique aux travaux réalisés dans les pièces du local affectées exclusivement à l’habitation. Lorsque des visites payantes sont organisées, le monument est considéré dans sa totalité comme étant à usage d’habitation si les propriétaires n’ont pas renoncé à l’exonération de TVA des recettes provenant des visites. Il est considéré à usage mixte dans le cas contraire. Dans cette situation, le taux de TVA applicable aux travaux est déterminé en fonction de l’usage principal du monument (plus ou moins 50 % de la superficie affectée à l’habitation).

Au-delà du taux de TVA réduit sur les travaux, des aides fiscales aux monuments historiques et au patrimoine existent sous certaines conditions. Ces aides sont la contrepartie des obligations relatives à la conservation et à la mise en valeur des biens pesant sur les propriétaires privés.

Ainsi, les propriétaires de monuments historiques ou d’immeubles labellisés par la Fondation du patrimoine peuvent déduire de leur revenu tout ou partie des charges foncières qu’ils supportent. Le dispositif « Malraux » permet également de bénéficier d’une réduction d’impôt dans les sites patrimoniaux remarquables.

En outre, pour les immeubles protégés au titre des monuments historiques, les directions régionales des affaires culturelles peuvent apporter un concours au financement des travaux par le biais de subventions. Le ministre de la culture reste très attentif à la complémentarité et à la mise en cohérence des différents leviers de soutien public à l’entretien et à la restauration des immeubles présentant un intérêt patrimonial, qui contribuent fortement à l’attractivité des territoires.

Domaines juridiques

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Club RH : Moderniser et sécuriser ses recrutements

de La rédaction avec le soutien du CNAS et de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Patrimoine bâti : quelle application des taux réduits de TVA sur les travaux ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement