Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Culture

Un maire prend un arrêté pour interdire le spectacle de Dieudonné

Publié le 08/01/2009 • Par La Rédaction • dans : Régions

Le maire (divers gauche) de Cournon d'Auvergne (Puy-de-Dôme), Bernard Pasciuto, a indiqué le 7 janvier 2009 avoir pris un arrêté pour interdire le spectacle de l'humoriste Dieudonné au Zénith d'Auvergne le 24 janvier, notamment en raison du "contexte politique au Proche-Orient".

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

« Je pense qu’on ne peut pas accepter ce que dit Dieudonné », qu’il qualifie de « fasciste déguisé en humoriste qui se sert de ça pour faire passer des idées faisant l’apologie du révisionnisme et de l’antisémitisme », a déclaré Bernard Pasciuto.
« Quand on est élu de la République, on doit défendre des valeurs fondamentales comme le devoir de mémoire et le respect de ce qui s’est passé avant, contre le peuple juif », a ajouté le maire de Cournon, ville où se situe la salle de spectacle du Zénith d’Auvergne et dont plusieurs rond-points portent le nom de résistants.

Dans cet arrêté, Bernard Pasciuto dénonce notamment le « simulacre diligenté par Dieudonné » qui avait invité le négationniste Robert Faurisson le 26 décembre sur la scène du Zénith à Paris. Il évoque « le contexte politique international notamment le conflit au Proche-Orient », soulignant que le spectacle de l’humoriste est de nature à créer « un trouble à l’ordre public auquel sa commune ne serait pas en mesure de faire face par des mesures appropriées ». Ce spectacle intitulé « J’ai fait l’con » qui « s’apparente davantage à un meeting politique glorifiant la négation de la Shoah qu’à un divertissement » est donc « interdit », affirme Bernard Pasciuto dans ce texte révélé le 7 janvier par le quotidien régional La Montagne.
Une responsable du Zénith d’Auvergne a précisé qu’un report du spectacle au mois de juin ou de septembre était « de toute façon » prévu avant cette interdiction « en raison du faible nombre de billets vendus ». « Si le spectacle était reporté, je reprendrai le même arrêté », a affirmé Bernard Pasciuto.
Dieudonné avait déclenché une nouvelle polémique en invitant Robert Faurisson sur la scène du Zénith de Paris le 26 décembre et plusieurs de ses spectacles ont déjà été déprogrammés.
Le parquet de Paris avait ouvert fin décembre une enquête préliminaire « aux fins de vérifier dans quelles conditions Dieudonné Mbala Mbala a remis » le « prix de l’infréquentabilité et de l’insolence » à Robert Faurisson.

Pour en savoir plus
Lire notre actualité du 7 janvier 2009 à propos de la déprogrammation de trois spectacles de Dieudonné

Thèmes abordés

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un maire prend un arrêté pour interdire le spectacle de Dieudonné

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement