Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

COLLECTIVITÉS

« Donner trop de pouvoir aux services est un risque pour la démocratie locale »

Publié le 20/03/2020 • Par Julie Krassovsky • dans : A la Une RH, France, Toute l'actu RH

RAMIS-YVONIC
Jerome CHABANNE
L’affaiblissement des étiquettes partisanes et l’arrivée de nouveaux élus issus de la société civile ou du privé amènent les directions de collectivités à adapter leur collaboration. Mais comment ?

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cette interview a été réalisée avant le premier tour des élections municipales à l’issue duquel 30 125 maires ont été élus. Autant de communes, d’ores et déjà, pourvues d’un conseil municipal complet, et dont élus et agents devront apprendre rapidement à fonctionner ensemble, dans un contexte hors normes.

Entretien avec Yvonic Ramis, directeur général des services de Vichy Communauté (1) et secrétaire national de l’ADGCF.

Les élections municipales de 2014 vous ont déjà confronté à l’arrivée de nouveaux élus, comment cela s’est-il passé ?

Yvonic Ramis – En 2014, l’agglomération a accueillie quatorze nouveaux maires dont au moins la moitié découvrait la fonction et étaient issus du monde de l’entreprise. Nous-mêmes n’étions pas préparé à cela. Nous avons perdu au départ pas mal de temps avec des élus plein de bonnes intentions qui souhaitaient mener des projets qui n’étaient pas forcément de leur compétence. Il nous a fallu les accompagner mais aussi nous remettre en question et faire preuve de dialogue.

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Santé : quand les collectivités reprennent la main

de La Rédaction de la Gazette des communes avec le soutien de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Donner trop de pouvoir aux services est un risque pour la démocratie locale »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement