Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Languedoc-Roussillon. Le maire de Sérignan voudrait transférer le musée d’art contemporain, «démesuré», à la région

Culture

Languedoc-Roussillon. Le maire de Sérignan voudrait transférer le musée d’art contemporain, «démesuré», à la région

Publié le 09/01/2009 • Par Sylvie Brouillet • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Le maire de Sérignan, village viticole de 8.000 habitants situé près de Béziers dans l’Hérault, négocie avec le conseil régional Languedoc-Roussillon, qui s’est déclaré intéressé, la transmission du musée d’art contemporain de la commune. Mais les modalités sont à finaliser.
Ce musée – le premier de l’Hérault – a été inauguré en septembre 2006 et voulu par le maire précédent, André Gélis, passionné d’art contemporain. Il expose 400 oeuvres d’une soixantaine d’artistes (Alechinsky, Buren, Combas, di Rosa, Klossowski …).
Pour Frédéric Lacas, élu maire contre André Gélis au premier tour des municipales de mars 2008 avec près de 61 % des voix, le musée de 2.500 mètres carrés est trop lourd à porter. «C’est une structure de qualité, qui fait rayonner le territoire, mais démesurée pour une commune de 9 millions d’euros de budget. La construction du musée a coûté 5,5 millions d’euros à la commune et nous avons finalement eu peu de subventions de l’Etat. La commune n’a pas les moyens de l’entretenir, d’assurer le quotidien. Le budget annuel du musée est de 350.000 euros et le déficit de 150.000 euros». Plus globalement, les trois structures culturelles, la médiathèque, le musée et le théâtre, creusent un déficit de 850.000 euros par an. C’est pourquoi le maire de Sérignan a aussi entamé des discussions sur la gestion du théâtre de La Cigalière avec le conseil général de l’Hérault et une association biterroise.

Thèmes abordés

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Languedoc-Roussillon. Le maire de Sérignan voudrait transférer le musée d’art contemporain, «démesuré», à la région

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement