Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[ENTRETIEN] Finances locales

« Les collectivités ne peuvent se passer de connaître leurs coûts »

Publié le 19/03/2020 • Par Pascale Tessier • dans : France

frederique letort
fabien calcavechia/La Gazette
Frédérique Letort, enseignante-chercheuse, maîtresse de conférences à l’université d’Orléans, s'est penchée sur la manière de définir une approche de calcul et d'évaluation des coûts adaptée aux défis du management public, en retenant deux angles d'approche distincts. Entretien.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

En quête d’un sujet de doctorat, avant les années 2010, Frédérique Letort avait constaté que l’évaluation des coûts était « assez peu explorée » au sein des collectivités du bloc communal. Mais les choses ont changé : aujourd’hui, la méthode intéresse bien plus les élus, tant pour légitimer un projet ou démontrer leur rigueur financière que pour l’utiliser en tant qu’aide à la décision ou saisir l’opportunité de communiquer avec les citoyens et contribuables. Entre 2013 et 2016, elle s’est penchée sur la manière de définir une approche de calcul et d’évaluation des coûts adaptée aux défis du management public, en retenant deux angles d’approche distincts : une recherche qualitative auprès d’une communauté d’agglomération de 22 communes, et une étude quantitative auprès de communes et intercommunalités de plus de 10 000 habitants.

Vingt-deux entretiens de 27 cadres territoriaux et élus, d’une part, et 124 réponses exploitables (sur 2 000 questionnaires envoyés), d’autre part, lui ont permis de constater que la recherche de coûts existait bien plus dans les collectivités qu’elle ne semblait l’être. Mais que les élus pouvaient décider de rester mutiques, par choix politique.Pour Frédérique Letort, les élus ont « de moins en moins » le luxe de se priver d’un calcul de coûts. Mais ils ont l’opportunité de ne s’intéresser qu’à ceux de certains services ou de certaines activités, quand d’autres, en quête d’économies, traqueront les coûts globaux. La recherche de coûts peut être une aide à la décision, conduire les élus à légitimer un projet, à démontrer leur rigueur financière et être un moyen de communiquer avec les habitants et les contribuables.

La révélation des coûts peut-elle légitimer des choix de gestion ?

Les élus – en général, maire et adjoint chargé des finances – ont le plus de poids pour impulser la mise en place d’un système de calcul de coûts, un projet long et coûteux. Ils y voient l’intérêt de légitimer le sérieux de leur gestion auprès des électeurs ou pour communiquer sur leurs actions. Néanmoins, il faut relativiser la portée d’une comptabilité de gestion, peu parlante pour les électeurs. Ce n’est pas un projet sur lequel se faire élire, contrairement aux promesses d’équipements sociaux, sportifs ou culturels. Ce type de comptabilité peut contribuer à asseoir leur légitimité en tant que gestionnaires, mais l’adoption de l’outil ne pourra suffire en termes de communication.

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Collectivités : comment aider les entreprises en cette période de crise

de La Gazette des communes

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Les collectivités ne peuvent se passer de connaître leurs coûts »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement