Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Démocratie participative

La commission nationale du débat public et l’autorité environnementale fusionneront-elles ?

Publié le 11/03/2020 • Par Léna Jabre • dans : Réponses ministérielles, Réponses ministérielles

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Réponse du ministère de la transition écologique et solidaire : En qualité d’autorité indépendante (AI), la CNDP a proposé, dans une note de juin 2019, d’accueillir l’autorité environnementale (Ae) nationale en son sein. Cette proposition vise à regrouper au sein d’une même AI, les instances concourant au processus d’évaluation environnementale et de participation du public pour faciliter les modalités de saisine pour le maître d’ouvrage.

En revanche, si cette possibilité présente l’apparence d’une meilleure cohérence, elle doit garantir à tout le moins de ne pas opérer une confusion entre les missions dévolues actuellement à la CNDP, notamment vis-à-vis des garants (qui élaborent un bilan de la concertation préalable en amont) et de l’Ae (qui rend un avis sur l’étude d’impact), qui pourraient coexister au sein d’une instance unique.

La fusion de deux autorités qui jouent un rôle aujourd’hui différent quoique complémentaire pourrait avoir pour effet de créer des situations potentielles de « conflit d’intérêts ». La fusion en une même entité des compétences exercées respectivement par la CNDP et par l’Ae pourrait avoir ainsi des incidences sur la manière dont ces compétences seraient exercées.

C’est la raison pour laquelle la question de la compatibilité entre ces missions et d’un rapprochement de l’autorité environnementale et de la CNDP mérite une analyse approfondie, notamment au regard des obligations d’impartialité des garants. Le rapport, attendu pour l’année prochaine, relatif au bilan de la mise en œuvre des dispositions de l’ordonnance n° 2016-1060 du 3 août 2016 permettra de formuler des pistes d’amélioration dans ce domaine, notamment en évaluant l’efficience et la cohérence du dispositif actuel.

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Jumeau numérique : comment la maîtrise des données territoriales sert-elle la transition écologique ?

de Egis

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La commission nationale du débat public et l’autorité environnementale fusionneront-elles ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement