logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/66723/le-projet-d%e2%80%99extension-de-la-station-de-ski-de-piau-engaly-seme-la-discorde/

TOURISME
Le projet d’extension de la station de ski de Piau-Engaly sème la discorde
Laurence Lafosse | Régions | Publié le 27/05/2011

Une demande d’UTN (Unité Touristique Nouvelle) déposée par la mairie d’Aragnouet (260 habitants) soulève la colère des usagers de la montagne et des associations de protection de l’environnement qui ont prévu de manifester sur le site le 4 juin.

Soutenue par le conseil général des Hautes-Pyrénées, la mairie d’Aragnouet (260 habitants) a déposé une demande d’Unité Touristique Nouvelle (UTN) auprès de la préfecture en décembre 2010, pour agrandir la station de ski de Piau-Engaly, sur le territoire voisin des communes de Guchan et Bazus-Aure, des villages situés au coeur des vallées sauvages de la Saux et de la Gela.
Cette nouvelle station de ski, située à 2000 mètres d’altitude, à la sortie du tunnel franco- aragonais d’Aragnouet-Bielsa est destinée à faciliter, à la clientèle espagnole, l’accès au domaine skiable de Piau-Engaly.

Cahier de doléances – Regroupé au sein de l’association de défense et de protection des vallées de Saux et de la Gela, les opposants, représentés par des riverains, des usagers et professionnels de la montagne et les associations de défense de l’environnement, ont remis au préfet des Hautes-Pyrénées, le 24 mai 2011, un épais cahier de doléances et d’observations dans le cadre de la consultation publique du projet.

Avant la réponse de la préfecture attendue fin juin pour la demande d’UTN, ces observations seront transmises par la Dreal (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement), le 16 juin prochain, au comité de massif des Pyrénées, en réunion plénière.

Alors que le site Internet «Sauvons la Gela [1] » a déjà collecté plusieurs milliers de signatures de soutien à la pétition demandant l’arrêt du projet, le 4 juin prochain, les opposants ont également décidé de se regrouper sur les crêtes frontières du Tunnel de Bielsa-Aragnouet, en conviant la presse à un pique-nique géant.

Un projet de 51 millions d’euros – Le projet économique, soutenu par les communes et porté par le maire d’Aragnouet, Jean Mounix, est pourtant bien avancé. Cette extension de 40 hectares supplémentaires du domaine de Piau-Engaly, qui s’étend sur 144 hectares, nécessite 51 millions d’investissement pour la réalisation de 3 nouvelles remontées, deux tapis, des parkings, des bâtiments techniques et administratifs.
Le scénario le plus avancé prévoit une délégation de service publique au profit d’une société regroupant Aramon, Sem du gouvernement aragonais, la commune d’Aragnouet et le conseil général des Hautes-Pyrénées.

Argument central du projet : l’impact de l’extension de la station est déterminant pour l’économie des vallées voisines. « Un euro dépensé en remontées mécaniques aurait un impact de 7 euros sur l’économie locale : hébergement, commerce, activités touristiques ».
Le domaine visé par l’extension se trouve en site « vierge » encadré par cinq sites préservés classés « Natura 2000 ».