logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/666614/avec-la-centralisation-comptable-ni-ingerence-ni-deresponsabilisation/

GESTION
« Avec la centralisation comptable, ni ingérence ni déresponsabilisation »
Pascale Tessier | A la Une finances | Actu experts finances | France | Publié le 04/03/2020

À chacun son métier, surtout s’il permet d’homogénéiser les pratiques financières. En optant pour la centralisation comptable, le conseil départemental des Yvelines permet aux services de se concentrer sur leurs missions, tandis que la direction Finances y gagne en délais de traitement. Trois questions à Agnès Chauvel, directrice adjointe des finances du département.

Quelles ont été les motivations pour introduire la centralisation comptable ? 

Outre les fonctions finances classiques -de la production de l’ensemble du budget à l’animation du dialogue de gestion sur l’ensemble de l’année, en passant par la gestion des risques, le pilotage financier de la masse salariale avec ses 3500 bulletins, l’établissement des charges pluriannuelles d’investissement, ou encore le support à tous les opérateurs du département, par exemple-, nous avons superviser et avoir connaissance de toutes les activités pour maîtriser les flux. Mais nous ne sommes pas dans le contrôle des orientations et plans stratégiques des services.

L’objectif était de gagner du temps et d’apporter de meilleurs réponses. Nous ne sommes pas là pour interdire mais pour faire en sorte que les ...

POUR ALLER PLUS LOIN