Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Elections municipales 2020

Parité en politique : « Le partage effectif du pouvoir se fait attendre »

Publié le 02/03/2020 • Par Laura Fernandez Rodriguez • dans : France

egalite-femmes-hommes-UNE
geralt / Pixabay Public Domain
Exécutifs majoritairement masculins, attribution genrée des délégations, violences sexistes et sexuelles… Le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes décrit la sphère politique comme un « bastion majeur du sexisme », dans son rapport publié lundi 2 mars.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Malgré les lois de parité, le pouvoir reste aujourd’hui « très majoritairement masculin : 84% des maires et 92% des présidents d’intercommunalité sont des hommes », indique le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE) dans son rapport annuel sur le sexisme en France, publié le 2 mars (1).

En effet, la sphère politique reste encore une « chasse-gardée des hommes » : « les femmes politiques y sont considérées comme des intruses, sujettes à des disqualifications et incivilités, des comportements paternalistes et confrontées aux violences sexistes et sexuelles », déplore le HCE.  « Si la parité quantitative a bien eu lieu, le partage effectif du pouvoir se fait attendre », constate l’institution.

La question du toucher

Parmi les nombreux exemples déclinés dans ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Jumeau numérique : comment la maîtrise des données territoriales sert-elle la transition écologique ?

de Egis

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Parité en politique : « Le partage effectif du pouvoir se fait attendre »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement