logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/665486/xynthia-dix-ans-apres-la-vigilance-est-de-mise/

PRÉVENTION DES RISQUES
Xynthia : dix ans après, la vigilance est de mise
Arnaud Garrigues | A la une | France | Publié le 26/02/2020

La tempête Xynthia a conduit l'Etat et les collectivités territoriales à renforcer leurs politiques de prévention : à travers les programmes d’actions de prévention des inondations (PAPI), côté collectivités, et les plans de prévention des risques littoraux (PPRL), côté Etat. Dix ans après, le ministère de la Transition écologique et solidaire a dressé un bilan du travail accompli.

 

C’est dans la nuit du 27 au 28 février 2010 que la tempête Xynthia s’est abattue sur les côtes françaises, touchant principalement la Vendée et la Charente maritime. Avec un lourd bilan: 47 morts et 2,5 milliards d’euros de dégâts matériels. Cette catastrophe a marqué les esprits et poussé l’Etat et les collectivités territoriales à mieux prévenir les risques d’inondations et de submersion marine.

Submersion marine : un risque nouveau à intégrer

Jamais un tel phénomène n’avait été observé. « Auparavant, il y avait déjà eu des tempêtes, par exemple en 1999 et 2009. Mais avec Xynthia, on a la conjugaison de vents violents et de fortes marées », rappelle Anne Debar, directrice générale adjointe de Meteo France, ce qui est à l’origine de ce phénomène de submersion marine.

L’Institut ...

POUR ALLER PLUS LOIN