Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances

Ile-de-France. Budget 2009 : Cergy : hausse de 10% des impôts locaux après plus de 10 ans de stagnation

Publié le 13/01/2009 • Par Marion Kindermans • dans : Actualité Club finances, Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Voté le 18 décembre 2008, le budget primitif de la ville de Cergy (Val d’Oise, 55.000 habitants), dont le maire est Frédéric Lefebvre (PS), s’élève à 85,4 millions d’euros, en hausse de 10% par rapport à 2008. Une enveloppe de 71,1 millions d’euros est consacrée au budget de fonctionnement et 14,3 millions pour les dépenses d’investissements. Au niveau des recettes, elles proviennent pour 32% des impôts et taxes (27 millions), pour 26% des dotations des l’Etat (22 millions), pour 13% des recettes de services (13 millions), et pour 7,5% des recettes d’investissement (6,5 millions).

Recul de 3,2% des dotations de l’Etat
Selon la municipalité, les dotations de l’Etat accusent un recul de 3,2% par rapport à 2008 (une baisse continue depuis quatre ans). Ce budget va entrainer une augmentation de 10% des impôts locaux (dont 7% pour les taux). Ce qui devrait se traduire par une augmentation de la taxe d’habitation et de la taxe foncière de 40 à 70 euros par foyer.
Cette poussée des impôts intervient après plus de dix ans de maintien des taux. La municipalité PS de Cergy la justifie par les baisses de dotation de l’Etat et le contexte économique difficile. Quant à la dette, elle s’élève à 417 euros par habitant, selon les services de la ville.

Prochain Webinaire

Coronavirus : comment bien assurer la protection des agents publics sur le terrain

de La Rédaction de La Gazette

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ile-de-France. Budget 2009 : Cergy : hausse de 10% des impôts locaux après plus de 10 ans de stagnation

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement