logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/665173/sport-sante-de-bonnes-pratiques-europeennes-pour-lever-les-freins-francais/

SANTÉ
Sport-santé : de bonnes pratiques européennes pour lever les freins français
David Picot | Actu expert acteurs du sport | Actu expert santé social | France | Publié le 25/02/2020

En France, le sport-santé cherche son second souffle. Pour le trouver, l’Association nationale des élus en charge du Sport s'est penchée sur cinq villes européennes afin d'identifier de bonnes pratiques transposables. L'étude de cas a été remise ce 25 février, à la ministre des Sports, Roxana Maracineanu.

En France, le déploiement du sport-santé sur ordonnance s’effectue surtout sous l’impulsion des collectivités territoriales. Et ce, faute d’un élan national, symbolisé par le décret du 1er mars 2017, qui a ouvert le champ de la prescription d’activité physique adaptée (APA) aux médecins généralistes… sans prévoir de financements !

« Aujourd’hui, 70 collectivités sont engagées dans un dispositif de sport-santé sur ordonnance », constate le Dr Didier Ellart, adjoint au sport à Marcq-en-Baroeul et vice-président de l’Association nationale des Elus du Sport (ANDES). Et comme le dit Cyril Cloup, le Directeur général : « nous sommes sur des initiatives d’initiés », si bien que le nombre peine à décoller, créant au passage des inégalités d’accès aux soins selon les territoires.

Bonnes ...

POUR ALLER PLUS LOIN