Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Institutions

« On peut investir 700 millions par an sans augmenter notre dette, c’est ça le modèle lyonnais »

Publié le 27/02/2020 • Par Cédric Néau • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

Olivier Nys
Olivier Nys © Jacques DRIOL
Olivier Nys, le directeur général des services du Grand Lyon défend le bilan de la métropole cinq ans après sa création : de finances saines, une chaîne plus complète de politiques publiques. Il identifie aussi les nouveaux défis auxquels elle doit faire face et évalue la fertilité du modèle.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Quel bilan faites-vous de la métropole du Grand Lyon cinq ans après sa création ?

Le fait d’avoir mis sous un même toit les compétences d’une communauté et d’un département a créé nécessairement des synergies intéressantes. Certains rapprochements étaient plus simples car nous partagions les mêmes compétences comme la voirie par exemple. D’autres compétences étaient en revanches plus éloignées. Il a donc fallu créer des hybridations de politiques publiques qui au départ n’avaient rien d’évident. Ainsi, la politique de l’insertion, compétence majeure des départements a été rapprochée avec la compétence économique, historiquement assurée par les métropoles. En faisant ainsi, on bouge le curseur de la politique d’insertion. Quand elle est traitée par les seuls départements, elle sera ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Club RH : Moderniser et sécuriser ses recrutements

de La rédaction avec le soutien du CNAS et de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« On peut investir 700 millions par an sans augmenter notre dette, c’est ça le modèle lyonnais »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement