logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/664738/un-nouveau-monsieur-police-municipale/

SÉCURITÉ LOCALE
Un nouveau monsieur « Police municipale »
Hervé Jouanneau, Mathilde Elie | A la Une prévention-sécurité | Actu experts prévention sécurité | France | Publié le 24/02/2020

Agé de 52 ans, le préfet Olivier de Mazières a été nommé le 18 février délégué aux coopérations de sécurité au ministère de l'intérieur. A ce titre, il aura la responsabilité de plusieurs dossiers sensibles comme les polices municipales, la vidéoprotection ou encore la sécurité privée. Selon le décret de nomination, il assurera également la fonction de délégué ministériel aux industries de sécurité et à la lutte contre les cybermenaces. Un cumul qui provoque l'inquiétude des syndicats de police municipale.

La nomination était attendue depuis le départ, il y a trois mois, de Philip Alloncle, nommé haut-fonctionnaire de défense et de sécurité adjoint au ministère de l’Education nationale.

C’est finalement le préfet de police des Bouches-du-Rhône, Olivier de Mazières qui a été nommé à la tête de la délégation aux coopérations de sécurité par un décret présidentiel du 18 février 2020.

La fonction prend toutefois une appellation inédite, le préfet étant appelé à assurer à compter du 24 février le poste de « délégué ministériel aux industries de sécurité et à la lutte contre les cybermenaces au ministère de l’intérieur, et, en outre, délégué aux coopérations de sécurité (DCS) au ministère de l’intérieur ».

Un cumul qui a fait réagir les syndicats de police ...

POUR ALLER PLUS LOIN