Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité locale

Un nouveau monsieur « Police municipale »

Publié le 24/02/2020 • Par Hervé Jouanneau Mathilde Elie • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Olivier de Mazieres
Prefecturedepolice13
Agé de 52 ans, le préfet Olivier de Mazières a été nommé le 18 février délégué aux coopérations de sécurité au ministère de l'intérieur. A ce titre, il aura la responsabilité de plusieurs dossiers sensibles comme les polices municipales, la vidéoprotection ou encore la sécurité privée. Selon le décret de nomination, il assurera également la fonction de délégué ministériel aux industries de sécurité et à la lutte contre les cybermenaces. Un cumul qui provoque l'inquiétude des syndicats de police municipale.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La nomination était attendue depuis le départ, il y a trois mois, de Philip Alloncle, nommé haut-fonctionnaire de défense et de sécurité adjoint au ministère de l’Education nationale.

C’est finalement le préfet de police des Bouches-du-Rhône, Olivier de Mazières qui a été nommé à la tête de la délégation aux coopérations de sécurité par un décret présidentiel du 18 février 2020.

La fonction prend toutefois une appellation inédite, le préfet étant appelé à assurer à compter du 24 février le poste de « délégué ministériel aux industries de sécurité et à la lutte contre les cybermenaces au ministère de l’intérieur, et, en outre, délégué aux coopérations de sécurité (DCS) au ministère de l’intérieur ».

Un cumul qui a fait réagir les syndicats de police ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Club RH : Moderniser et sécuriser ses recrutements

de La rédaction avec le soutien du CNAS et de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un nouveau monsieur « Police municipale »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement