Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transports

Desserte de l’aéroport de Lyon : le Sytral casse le contrat avec son concessionnaire

Publié le 24/02/2020 • Par Françoise Sigot • dans : actus experts technique, Régions

sytral2
Sytral
D’ici huit mois, la desserte de l’aéroport Lyon-Saint Exupéry sera reprise par l’autorité organisatrice des transports urbains sur l’agglomération de Lyon. L’épilogue d’un bras de fer engagé depuis près d’un an, entre la Métropole et Rhônexpress. Mais surement le début d’une autre bataille portant sur les conséquences financières de cette résiliation anticipée.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

C’est une décision importante qui a été voté par le comité syndical du Sytral (syndicat des transports en commun du Rhône et de l’agglomération lyonnaise), le 21 février : la résiliation du contrat le liant à Rhônexpress. Cette société détenue par La Caisse des Dépots, Vinci et Transdev est depuis 2007, titulaire de la concession lui donnant l’exclusivité de la desserte sur rail entre le centre-ville de Lyon et l’aéroport, jusqu’en 2038.

« Une concession structurellement déséquilibrée »

Le Sytral met ainsi fin à un contrat très controversé. « Une concession dès son origine structurellement déséquilibrée », selon un rapport de la Chambre Régionale des Comptes rendu l’an dernier. Les tarifs pratiqués par Rhônexpress (26,70 euros l’aller-retour) sont par ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Régions

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Desserte de l’aéroport de Lyon : le Sytral casse le contrat avec son concessionnaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement