Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Fonds européens

Plan Juncker : pour la Cour des comptes, la France peut mieux faire

Publié le 25/02/2020 • Par Pascale Tessier • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

European Union flag against European Parliament
AdobeStock
Bien que la France soit en tête des bénéficiaires de financements européens, la Cour des comptes estime que les conditions d’attribution gagneraient à être plus encadrées et le suivi du plan meilleur.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

12 milliards d’euros dans l’escarcelle de la France, ce n’est pas rien ! Contrairement à l’idée martelée que la France bénéficie peu des fonds de la Banque européenne d’investissement (BEI), la Cour des comptes vient de rendre public un référé du 19 décembre démontrant le contraire. Pour autant, dans le détail, ce n’est pas la panacée !

Dans sa synthèse sur la mise en œuvre du plan Juncker ou plan d’investissement européen (PIE) -adopté en 2015 face au retard de l’investissement européen inférieur à 2 points de produit intérieur brut-, la Cour place l’Hexagone « en tête des États membres. » Fin 2018, près de 12 Mds€ avaient été versés pour un investissement total de 50 Mds€. Sa part dans l’encours de prêts est passée de 9 % en 2010 à 10 % en 2017, mais la France est encore largement ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Plan Juncker : pour la Cour des comptes, la France peut mieux faire

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement