logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/663927/10-conseils-pour-mettre-en-place-le-service-de-gestion-des-eaux-pluviales/

ASSAINISSEMENT
10 conseils pour mettre en place le service de gestion des eaux pluviales
Joël Graindorge, DGST | A la une | actus experts technique | Publié le 27/02/2020

La gestion des eaux pluviales urbaines est enfin définie comme une compétence à part entière et ses modalités de transfert sont précisées. La structuration de ce service complexe est un véritable enjeu pour les territoires.

1. Réaliser l’inventaire des ouvrages existants

C’est une évidence mais il faut la rappeler : on ne gère bien que ce que l’on connaît. La première étape est donc la réalisation d’un inventaire des équipements existants, une étape en général assez longue et compliquée. Il faut en effet mobiliser de nombreux services car cela ne concerne pas seulement les tuyaux (réseaux unitaires) mais tous les équipements relevant d’autres compétences comme la voirie ou les espaces verts par exemple (au titre des techniques alternatives). De plus, ces compétences peuvent être exercées à différents niveaux (communes, EPCI et/ou ...

REFERENCES

"Le service public de gestion des eaux pluviales : mode d’emploi pour la mise en place du service et son insertion au cœur des politiques publiques locales : recueil de bonnes pratiques de terrain (ou retours d’expériences)", janvier 2019, FNCCR, fnccr@fnccr.asso.fr.
Ce document ne se limite pas au périmètre des zones urbaines et à urbaniser comme le soumet la loi mais propose une vision beaucoup plus large à l’échelle du territoire.


POUR ALLER PLUS LOIN