Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Document

Téléchargez le rapport Thiriez sur la réforme de la haute fonction publique

Publié le 18/02/2020 • Par Emeline Le Naour • dans : A la Une RH, France, Toute l'actu RH

thiriez
@FThiriez
Très attendu, le rapport de la mission Thiriez a été remis le 18 février au Premier ministre. Parmi les 42 propositions, il préconise notamment de supprimer l'ENA au profit d'une "Ecole d'administration publique" et la création d'un tronc commun de formation initiale d'une durée de six mois entre les 7 grandes écoles de service public, dont l'INET. La Gazette met en ligne le document.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Attendue depuis novembre, la synthèse de la mission menée par Frédéric Thiriez, vient officiellement d’être rendue publique par Matignon. Intitulé « Pour une haute fonction plus agile, plus attractive et plus représentative », le rapport de l’ancien membre du Conseil d’Etat, chargé par Emmanuel Macron de proposer des pistes de réflexion en vue de la réforme de l’Ecole nationale de l’administration (ENA), contient 42 propositions bien loin du grand chamboulement annoncé.

Mesure phare avancée : le remplacement de l’ENA par une « école d’administration publique » dans une optique de décloisonnement des formations des fonctionnaires. Par ailleurs, le rapport entérine la création d’un tronc commun à toutes les écoles, dont l’Inet, d’une durée de six mois et comprenant trois semaines de préparation militaire supérieure, trois semaines consacrées à l’encadrement des jeunes du service national universel et 4 mois de stage opérationnel.

Analyse et réactions à suivre…

 

1 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Téléchargez le rapport Thiriez sur la réforme de la haute fonction publique

Votre e-mail ne sera pas publié

Philippe Laurent

18/02/2020 03h09

Les propositions du rapport Thiriez, en allant vers la négation des métiers de la haute fonction publique pour noyer les formations dans un tronc commun largement inutile et unificateur au seul profit de la caste étatique, ne peuvent convenir aux employeurs territoriaux (qui n’ont d’ailleurs même pas été consultés par la mission, qui ne comprenait elle-même aucun membre connaissant le fonctionnement des collectivités territoriales).
Ce sont des propositions qui aboutissent en outre à l’effacement de la séparation des pouvoirs entre l’exécutif et le judiciaire. Elles sont sous-rendues par une volonté sous-jacente de détricoter la décentralisation, déjà bien mise à mal par le comportement et les décisions du pouvoir actuel.
Que l’ENA se réforme si elle le souhaite, mais qu’on laisse les administrateurs territoriaux en paix, pour accomplir sous l’autorité des élus le métier qu’ils ont choisi et leurs missions de management, de gestion, de conseil aux élus, d’expertise des territoires, avec le professionnalisme qu’on leur connaît et qui doit beaucoup à leur connaissance du terrain.
Il n’y a rien de commun entre une directeur général de grande ville, un magistrat, un inspecteur des finances ou un préfet. Et c’est tant mieux !

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement