Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

Un engagement fort pour la valorisation des sédiments

Publié le 28/02/2020 • Par Alexandra Delmolino • dans : Innovations et Territoires, Régions

Plastic pipe to drain the pond
Tonysk/Adobestck
Dans le cadre d’une démarche initiée par la région, la métropole européenne de Lille a testé deux filières de traitement des déchets.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

[Métropole européenne de Lille, Nord, 90 communes, 1,14 million d’hab.] Compétente sur l’assainissement, le pluvial, les voies d’eau et la Gemapi, la MEL est chargée d’un gisement de sédiments conséquent. Classés majoritairement non inertes et non dangereux, ces déchets sont aujourd’hui évacués vers des installations dédiées. Mais la forte augmentation des coûts de stockage a incité l’interco à étudier de près leur valorisation. En tant qu’aménageur du territoire, elle pourrait disposer, par ce biais, de matériaux alternatifs aux ressources naturelles. « Entre la résorption des pollutions historiques des canaux et l’exercice de nos compétences, nous sommes clairement dans une logique d’opportunité », juge Sébastien Leprêtre, vice-président de la MEL, chargé de l’assainissement et de la Gemapi.

Assainissement et voirie

Dès 2013, la métropole a donc rejoint les partenaires de la démarche régionale Sédimatériaux (lire ci-dessous). Avec l’Institut Mines-Télécom de Lille Douai et le bureau d’étude Néo-Eco, elle a monté deux filières de valorisation en travaux publics (assainissement et voirie) au sein du projet « Sédimel ». Un coulis autocompactant intégrant jusqu’à 20 % de sédiments à la place des granulats a été élaboré et testé en juin 2019 à Bondues, sur un chantier

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Régions

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un engagement fort pour la valorisation des sédiments

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement