Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Politiques culturelles

Aurore Bergé : la Rue de Valois doit être « le ministère des publics »

Publié le 18/02/2020 • Par Hélène Girard • dans : Actualité Culture, France

330px-Aurore_Bergé CC BY-SA 4.0 Jean-Luc Hauser carre 380 X 250
CC BY SA 4.0 Jean-Luc-Hauser-
La députée (LREM) des Yvelines Aurore Bergé a remis le 17 février son rapport sur l'émancipation culturelle au Premier ministre Edouard Philippe. Elle y fait 60 propositions, inspirées par une série de déplacements en France. Pour la Gazette, la parlementaire yvelinoise revient sur ses principales priorités : l'éducation artistique et culturelle, les droits culturels, l'évolution du ministère de la Culture.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Vous avez effectué une cinquantaine de déplacements sur le terrain. Qu’en avez-vous retenu ?

J’ai d’abord perçu un sentiment de solitude chez les acteurs cultuels qui doivent en permanence se bagarrer sur les questions budgétaires et  les questions opérationnelles, par exemple pour l’organisation de déplacements scolaires. Beaucoup d’élus locaux qui souhaitent avoir un engagement puissant en faveur des politiques culturelles ressentent aussi cette solitude.

  • Politiques culturelles : les trois priorités d’Aurore Bergé

Ensuite, j’ai pu voir que les zones blanches n’existent pas. Parler de zones blanches revient à nier l’existence de ce qui existe sur les territoires. C’est aussi oublier le maillage exceptionnel dont la France bénéficie. Pensons aux bibliothèques, aux cinémas, aux ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Références

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Aurore Bergé : la Rue de Valois doit être « le ministère des publics »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement