logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/663532/la-bretagne-experimente-depuis-un-an-la-future-loi-3d/

DÉCENTRALISATION
La Bretagne expérimente depuis un an la future loi 3D
Stéphanie Stoll | Régions | Publié le 17/02/2020

Le bilan d’un an de contrat d’action publique en Bretagne a été l’occasion pour la préfète Michèle Kirry de célébrer la « capacité de la Bretagne à faire des pas de côté dans l’action publique ». Au diapason, le président du conseil régional Loïg Chesnais-Girard souhaite aller « plus vite et plus loin ».

C’est à deux voix que le président du conseil régional de Bretagne, Loïg Chesnais-Girard, et la préfète de Bretagne, Michèle Kirry ont le 14 février à la fois présenté un bilan du contrat pour l’action publique qu’ils avaient signé en présence du Premier ministre, il y a juste un an, et esquissé les contours d’une relation renouvelée entre l’Etat et les collectivités, relation nouvelle qui serait au fondement du projet de loi décentralisation, différenciation et déconcentration (3D).

Douze mois plus tôt, l’un et l’autre s’étaient engagés, en présence d’Edouard Philippe, sur une série de dispositions concernant l’accessibilité de la péninsule (train, routes, aéroports, ports) et l’action publique. Le chef du gouvernement en avait appelé à la mémoire de Philippe Le Bel pour évoquer deux ...

POUR ALLER PLUS LOIN