logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/663446/prime-grand-age-les-revendications-font-tache-dhuile/

GRAND ÂGE
Prime « Grand âge » : les revendications font tache d’huile
Catherine Maisonneuve | A la Une RH | Actu expert santé social | France | Toute l'actu RH | Publié le 17/02/2020

Les aides-soignantes hospitalières travaillant auprès des personnes âgées vont toucher une prime de 100 euros nets. Incontestablement une bonne mesure pour un métier peu attractif. Mais leurs homologues demandent une égalité de traitement et les employeurs privés et territoriaux qui peinent à recruter craignent une distorsion de concurrence… Et ne savent pas comment ils pourraient s’aligner.

ehpad-personne-agee-retraite-dependance [1]

Un décret [2] du 30 janvier vient de créer la prime dite « Grand âge », annoncée le 20 novembre dans le cadre du plan d’urgence pour l’hôpital. « Elle a vocation à reconnaître l’engagement des professionnels exerçant auprès des personnes âgées et les compétences particulières nécessaires à leur prise en charge » dit le texte qui, toutefois, la réserve :

Son montant mensuel est fixé à 118 euros bruts par arrêté [3] publié le même jour (100 euros nets, ndlr). Un montant appréciable quand on sait qu’une aide-soignante débute à 1 541,70 euros bruts dans la FPH.

POUR ALLER PLUS LOIN