Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Elus

Maire poule

Publié le 14/02/2020 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : France

CONGRES-AMF-100-ANS
ARNAUD FEVRIER POUR L'AMF
A la veille des municipales, Florent Buisson et Nicolas Da Cunha rendent hommage aux édiles de France et de Navarre. Une galerie de portraits truffée d’anecdotes savoureuses. Morceaux choisis.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

A défaut sans doute d’avoir été un grand Président, François Hollande reste un fin observateur du petit théâtre politique. Il le démontre dans la préface de « Destins de maires ». Une élégante galerie de portraits de premiers magistrats, signée de deux journalistes de La République du Centre, Florent Buisson et Nicolas Da Cunha (Destins de maire, aux éditions De Borée).

Contrairement à ce qui fut la marque de fabrique de sa gouvernance élyséenne, François Hollande n’y va pas par quatre chemins. « Une commune, c’est un maire. Un maire, c’est un chef de famille », écrit l’ancien édile de Tulle en Corrèze.

La formule semblera un brin lapidaire dans les villes de grande solitude chantées naguère par Michel Sardou. Mais elle garde toute sa vigueur au sein des villages et bourgades traversées par Florent Buisson et Nicolas Da Cunha.

Maire courage

A Falgoux, localité de 120 âmes située dans les montagnes du Cantal, le plus jeune de maire de France en 2014 – il avait alors 21 ans – Louis Chambon n’hésite pas à filer en pleine nuit pour déneiger ou débarrasser la route d’un arbre couché, voire jouer les taxis. Quand un administré fait un malaise, c’est toujours lui qu’on appelle. Louis Chambon (Sans étiquette) va même souvent chez les personnes âgées pour régler la télé. « En milieu rural, on est maire jour et nuit », dit-il.

Forte de ses 30 000 habitants, La Possession à La Réunion fait office de mégalopole à côté de Falgoux.  Le mandat de maire n’y est pourtant pas non plus une sinécure. Vanessa Miranville (Divers gauche), qui a délogé de son fauteuil de premier magistrat l’inoxydable communiste Roland Robert après 43 ans de règne sans partage, peut en témoigner.

Il lui a fallu un maximum d’énergie « pour rompre avec des habitudes prises depuis des décennies », saluent Florent Buisson et Nicolas Da Cunha. « 50 000 litres de carburant avaient disparu. La mairie était devenue l’endroit où les agents venaient se servir pour les travaux personnels. On a tout recadré », évoque la pétulante trentenaire.

Les premiers pas sont souvent difficiles. Même lorsqu’on a occupé le sommet des hit-parades. Ainsi, le chanteur Yves Duteil (Divers droite) porté à la tête en 1989 de la commune de Précy-sur-Marne (Seine-et-Marne), chère aussi à Barbara, a dû essuyer bien des rebuffades. Le nouveau maire en 1989 avait, il faut dire, battu le premier magistrat en place, agriculteur de son état. « Nous étions les Parisiens qui venions à la campagne. Nous n’étions pas les bienvenus », se souvient l’auteur-compositeur de la chanson « Le petit pont de bois ».

Monopole des « emmerdes »

Elle fut longue la route aussi de Catherine Trautmann (PS), première femme maire de grande ville en 1989 à Strasbourg. L’Alsace était, alors, très proche de l’Allemagne où les femmes demeuraient circonscrites aux fameux trois K, comme « kinder, küche, kirche » (Enfant, cuisine et église). L’éléphant du PS Pierre Mauroy ne donnait pas cher de sa peau : « Tu ne peux pas être élue. Tu es une femme, jeune et socialiste ».

Mais Catherine Trautmann a forcé la porte de l’hôtel de ville. Elle lui a donné un nouveau « genre ». « Les pavés, il fallait les choisir pour qu’on puisse marcher dessus avec des talons », raconte l’ancienne première magistrate, qui cherche à reconquérir son siège lors du scrutin des 15 et 22 mars prochains.

La « maire poule » de Saint-Saulve (Nord) n’est pas femme non plus à s’en laisser conter. Du haut de ses 83 ans, Cécile Gallez met les points sur les « i » à propos de la fameuse usine Toyota implantée dans sa commune : « On est allé au Japon épaulés par Borloo qui a été un grand moteur pour le renouveau du Valenciennois. Il nous a beaucoup apporté. Mais la réalisation de l’usine, c’est moi. »

Des anecdotes saisissantes de ce type, le livre de Florent Buisson et Nicolas Da Cunha en regorge. La palme revient peut-être au chapitre intitulé « le château de mon maire ». Siège du palais de François 1er, la commune de Chambord (Loir-et-Cher) présente la redoutable caractéristique d’appartenir entièrement à l’Etat. Au grand désespoir de monsieur le maire, le rugueux septuagénaire André Joly, la collectivité ne profitait pas de la manne touristique. Aucun euro n’atterrissait dans ses caisses.

La commune a réclamé sa part sur les droits de terrasse versés par les commerçants. L’Etat, naturellement, lui a opposé une fin de non-recevoir. Mais André Joly a porté l’affaire jusqu’au Conseil d’Etat. Et il l’a remporté. Une belle victoire pour André Joly, mais aussi tous les maires de village qui, malgré le développement de l’intercommunalité, gardent le monopole des « emmerdes »

Cet article est en relation avec les dossiers

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : manager les agents publics à l'heure du confinement

de La Rédaction de La Gazette

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Maire poule

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement