Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Déontologie

L’Observatoire de l’éthique publique formule des recommandations pour les élus locaux

Publié le 14/02/2020 • Par Alexandre Léchenet • dans : Actu juridique, France

Elections municipales 2020
Olivier Rault / Adobestock
A quelques semaines des élections municipales, l'Observatoire créé par l'ancien député de l'Aisne René Dosière a publié 18 recommandations pour «rendre plus éthique la vie politique locale».

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’Observatoire de l’éthique publique publie une vingtaine de propositions qui visent à «renforcer la transparence de l’usage local de l’argent public» et à «protéger les élus de toute suspicion malsaine». Une transparence qui, selon les auteurs de la note – dont Laurianne Rossi, députée LREM et questeur de l’Assemblée nationale – pourrait à la fois améliorer la confiance des citoyens mais aussi «enrayer la crise de vocation».

Indemnité des élus, avantages en nature, frais de représentation et lutte contre les conflits d’intérêts sont dans le viseur de l’Observatoire, qui, après un état des lieux précis, s’inspire notamment des récentes avancées sur le sujet de l’Assemblée nationale. Ces recommandations rejoignent ou complètent celles formulées récemment par plusieurs associations, dont Transparency International, ou Anticor.

«La déontologie dans les collectivités territoriales est balbutiante, explique Aurore Granero, chercheuse en droit publique et autrice de la note de l’Observatoire. Il faut

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’Observatoire de l’éthique publique formule des recommandations pour les élus locaux

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement