Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Handicap

Handicap : Emmanuel Macron veut passer à la vitesse supérieure

Publié le 11/02/2020 • Par Catherine Maisonneuve • dans : A la une, France

CNH-11022020-macron
Twitter @Vidal7602
La 5e Conférence nationale du handicap organisée à la date anniversaire de la loi handicap du 11 février 2005 a été l’occasion d’un bilan à mi-quinquennat. Le chef de l'Etat a défini le cap pour 2021 et 2022. Plusieurs mesures annonces impactent les départements.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

La 5e Conférence nationale du handicap, organisée le 11 février 2020 à l’Elysée, a réuni 500 participants représentant l’ensemble de la société civile, personnes en situation de handicap, familles, fédérations d’établissements et services, professionnels, élus… Plusieurs fois reporté, ce grand rendez-vous triennal coïncidait avec le 15e anniversaire de la loi handicap du 11 février 2005 – Claude Chirac avait été invitée à témoigner de l’action engagée de son père.

Pas moins de 13 ministres sont venus faire un point d’étape à mi-quinquennat, avec, inévitablement des redites par rapport au dernier conseil interministériel du handicap du 3 décembre, mais devant le public concerné, et avec la solennité du moment et du lieu. Ecole, emploi, logement, transports, sport, accessibilité, ce ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Handicap : Emmanuel Macron veut passer à la vitesse supérieure

Votre e-mail ne sera pas publié

mimiche

05/05/2020 10h22

Ce que je veux dire c’est qu’il y à deux sorte handicape. Il y a le premier handicape par accident produit par un tier ou banal accident (dit vie) quand un accident est produit par un tier ou accident de la vie, pour c’est personnes les assurances prennent en charge les aménagements ainsi que les accessoires. Le deuxième handicape c’est la maladie et là il faut ce battre car tout est à notre charge car il faut ce battre pour les aides car aucune assurance vous prend en charge alors que vous payez votre assurance accident de la vie , si la maladie n’est pas un accident de la vie alors qu’est que c’est on ne la demande pas cette maladie qui vous tombe dessus exemple : Vous êtes assis sur la branche que vous scier et que vous tomber là tout est pris même de cette étourderie et si un matin vous essayez de vous lever et incapable car la maladie vous à pris la santé, alors que l’on m’explique entre étourderie et le maladie ou vous devenez tétraplégique à quand nos ministres et président vont prendre un décret pour une assurance accident de la vie pour la maladie

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement