Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Santé

Dangers des écrans, jeux vidéos : l’appel de Serge Tisseron aux collectivités

Publié le 11/02/2020 • Par Nathalie Perrier • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu expert santé social, Actu prévention sécurité, France

Serge Tisseron psychothérapeute
ST
L’association 3-6-9-12 « Apprivoiser les écrans et grandir », présidée par Serge Tisseron, a lancé le 11 février une nouvelle campagne d’affichage. L’occasion pour le psychiatre et docteur en psychologie de lancer un appel en direction des collectivités locales.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La question de la dépendance des jeunes aux jeux vidéo et, plus largement aux écrans, préoccupe de plus en plus les collectivités. Mais doit-on parler d’addiction ou de trouble ?

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a confirmé en 2019 l’existence d’un « gaming disorder », que l’on traduit par « trouble du jeu vidéo ». Ce trouble n’est qualifié « d’addiction » que lorsque ce trouble conduit à une déscolarisation et une désocialisation complète depuis plus de 12 mois, autrement dit quand la personne reste confinée chez elle et qu’elle a arrêté toutes les activités qui ne sont pas en lien avec les jeux vidéo. L’OMS précise que cette addiction est « comportementale » : cela veut dire que, contrairement à l’addiction à une drogue, on peut s’arrêter sans syndrome de sevrage et sans ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Dangers des écrans, jeux vidéos : l’appel de Serge Tisseron aux collectivités

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement