Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[INTERVIEW] Mineurs non accompagnés

« Le processus d’évaluation précarise les jeunes migrants » – Noémie Paté

Publié le 20/02/2020 • Par Rouja Lazarova • dans : Actu expert santé social, France

Noemie PATE
VV/la gazette
Noémie Paté, chercheuse en sociologie, associée au laboratoire Migrinter, à l’université de Poitiers, a réalisé une thèse sur l’accès à la protection des mineurs non accompagnés (MNA) .

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Sa thèse portant sur l’accès à la protection des mineurs non accompagnés (MNA) a reçu le Prix de thèse 2019 du Défenseur des droits. Pour la réaliser, Noémie Paté a porté un double regard. D’abord, celui de sociologue, enquêtant auprès des acteurs concernés, évaluateurs, substituts du procureur, juges pour enfants, travailleurs sociaux, dans quatre départements (Val-de-Marne, Paris, Seine-Saint-Denis et Essonne). Ensuite, celui d’évaluatrice, s’engageant pendant un an en tant qu’intervenante sociale au sein de l’association France terre d’asile, à Créteil (Val-de-Marne). Cette immersion lui a permis de réaliser des entretiens de jeunes migrants, d’apprécier le travail d’évaluation et de constituer un corpus rare de 200 rapports d’évaluation.

Vous affirmez que l’épreuve de l’évaluation de ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Gazette pendant 30 jours

J’en profite

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Le processus d’évaluation précarise les jeunes migrants » – Noémie Paté

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement