Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Gestion

« Un réel déficit de communication sur les projets financés par emprunt »

Publié le 11/02/2020 • Par Clémence Villedieu • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

Présentation KPMG PLF 2020
Andrey Popov - Adobe Stock
Pour Muriel Michel-Clupot et Serge Rouot, universitaires spécialistes de la communication financière des collectivités, l’endettement est traité de manière quantitative au détriment de la prise en compte des choix de gouvernance.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La communication financière qui s’est fortement développée auprès des partenaires financiers et investisseurs, est-elle aujourd’hui pleinement satisfaisante lorsqu’elle s’adresse aux habitants ?

 MMC : Les émissions obligataires exigent évidemment une communication financière. Mais dans ce cas, les collectivités locales sont plutôt des émetteurs, répondant aux exigences des marchés de capitaux. La communication financière à destination des citoyens est quant à elle, largement encadrée. Ainsi, conformément à la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen et son « droit de demander compte à tout agent public de son administration », les collectivités locales possèdent en la matière, des contraintes réglementaires. Citons l’historique loi ATR de 1992 et ses ratios ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Un réel déficit de communication sur les projets financés par emprunt »

Votre e-mail ne sera pas publié

HERMES

12/02/2020 11h27

Il me semble qu’il manque un point important dans les propos de ces deux personnes compétentes: la comparaison des ratios de la collectivité avec ceux de la moyenne de la strate.
On pourrait aussi aller au-delà en prenant non seulement la moyenne mais aussi la médiane et les deux extrêmes des 10% les plus bas et des 10% les plus élevés.

En effet, comparer les valeurs de la collectivité avec celles de plusieurs dizaines voire plus de collectivités permet de se situer dans le territoire. Que veut dire en effet un chiffre sur les recettes par habitant sans le comparer avec les bases de taxation. Que dire des dépenses de fonctionnement si elles sont très éloignées de la moyenne… ?
Bien sûr, cette communication plus technique s’adresse à une seule frange de la population: celle susceptible d’analyser comme il se doit ces éléments.

On pourrait donc s’interroger sur la mise en place d’une communication budgétaire définie par la loi, plus pratique et lisible pour le citoyen.

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement