Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Service public

Service public : la collectivité organisatrice peut-elle décider de la qualification juridique ?

Publié le 10/02/2020 • Par Léna Jabre • dans : Réponses ministérielles, Réponses ministérielles

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Réponse du Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales : Lorsqu’elle est donnée par la loi, la qualification d’un service public s’impose au juge et, par conséquent, à la collectivité organisatrice du service.

La décision de cette dernière de qualifier autrement ce service serait, en toute hypothèse, illégale.

Dans le silence de la loi, le juge administratif a posé trois critères permettant de distinguer les services publics à caractère administratif des services publics à caractère industriel et commercial : le critère de l’objet du service, le critère de l’origine de ses ressources, et le critère des modalités de son organisation et de son fonctionnement (Cons. d’État, Ass., 16 novembre 1956, Union syndicale des industries aéronautiques, Rec., p. 434).

Cette qualification ne relève donc pas du pouvoir discrétionnaire de la collectivité organisatrice du service.

Toutefois, en déterminant les règles en matière de modalités de financement, d’organisation et de fonctionnement du service, cette dernière pourra éventuellement influencer la qualification du service, dans un sens ou dans l’autre.

Ainsi, il arrive que le juge administratif déduise la qualification d’un service en se fondant sur les modalités particulières de sa création et de sa gestion, lorsqu’elles impliquent que la commune a entendu lui donner un caractère administratif ou un caractère industriel ou commercial (Trib. Confl., 14 janvier 1980, Le Crom c. Commune de Saint Philibert, req. N°02141 ; Cons. d’État, 26 juin 1996, Commune de Céreste c. Moreschi et a., req. N°135453).

Domaines juridiques

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Service public : la collectivité organisatrice peut-elle décider de la qualification juridique ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement