Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Mobilité

« Pour se déplacer, les femmes subissent une double peine » – Stéphane Schultz

Publié le 10/02/2020 • Par Nathalie Arensonas • dans : actus experts technique, Innovations et Territoires, Régions

Stephane schultz_fondateur 15marches
Photo © Caroline ABLAIN
Consultant, fondateur de l’agence 15marches, Stéphane Schultz réagit à deux enquêtes sur la mobilité des femmes dans la métropole bordelaise et à Los Angeles. Elles soulignent les inégalités femmes-hommes dans les déplacements quotidiens.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

 

Face aux inégalités femmes-hommes dans les transports, peut-on penser que la mobilité est genrée ?

La ville est genrée, l’espace public est genré. La mobilité n’est que la traduction de problèmes plus globaux. Les femmes subissent une double peine dans leur mobilité quotidienne. Tout d’abord parce qu’elles sont victimes d’un harcèlement régulier qui affecte leurs choix de déplacement. Ensuite, et c’est aggravant, parce qu’elles assument le plus souvent des trajets supplémentaires pour les enfants et les courses. Un grave problème quasi absent des débats sur la mobilité, la justice sociale et le changement climatique.

A Bordeaux métropole et à Los Angeles, le problème du harcèlement est pointé (1)

En 2015, déjà, un rapport du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes révélait que 100 % des femmes ont été harcelées – verbalement ou physiquement – au moins une fois dans leur vie au cours de leurs déplacements, et ont un sentiment d’insécurité quand elles se déplacent seules à la nuit tombée. Statistique confirmée dans l’enquête de Bordeaux. Les femmes se sentent en insécurité dans l’espace public en général : dans la rue si elles marchent seules ou circulent à vélo et dans les transports publics. Quand j’ai découvert ces chiffres, je me suis dit que si l’objectif, depuis vingt-cinq ans, est de faire reculer la place de la voiture dans la ville, nous avions tout faux. A Bordeaux, pour 10 % de femmes qui marchent seules la nuit, c’est le couvre-feu !

« Nous », c’est qui ?

Les urbanistes, les aménageurs, les décideurs publics, les opérateurs de mobilité. Nous n’avons pas pris la mesure des contraintes des femmes dans leur mobilité quotidienne. Sans compter les effets de la monoparentalité (2). Si elles veulent échapper

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Pour se déplacer, les femmes subissent une double peine » – Stéphane Schultz

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement