Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[Entretien] Handicap

« Les collectivités locales ont joué le jeu des agendas d’accessibilité programmée »

Publié le 17/02/2020 • Par Catherine Maisonneuve • dans : A la une, actus experts technique, Dossiers d'actualité, France

Brigitte-Thori
Laurent Mignaux
Brigitte Thorin, déléguée ministérielle à l’accessibilité, dresse un bilan des agendas d’accessibilité programmée (Adap) qui ont offert une session de rattrapage aux services de transports et aux établissements recevant du public (ERP). Mais tout n’est pas réglé.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Quel bilan tirer des Adap ?

Les esprits ont évolué. L’accessibilité est devenue une évidence, même s’il reste encore du chemin de l’intention à la réalisation. Pour les transports, le bilan est globalement positif, en dépit du fait que les calendriers aient été bousculés par les lois du 27 janvier 2014 (loi «Maptam », ndlr), du 16 janvier 2015 (loi relative à la délimitation des régions, ndlr)et du 7 août 2015 (loi « Notre », ndlr), qui ont modifié les périmètres géographiques et l’organisation des compétences territoriales.

Côté rail, 295 gares sont accessibles et 693 sont à rendre accessibles d’ici à 2024-2025 pour un coût estimé de 3,65 milliards d’euros. Un montant considérable ! Et je ne parle pas du matériel… Côté bus et cars, les efforts sont à poursuivre : dans l’urbain, 50 à 70 ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : manager les agents publics à l'heure du confinement

de La Rédaction de La Gazette

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Les collectivités locales ont joué le jeu des agendas d’accessibilité programmée »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement