logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/661003/quel-cocktail-de-mesures-pour-le-financement-des-retraites/

RÉFORME DES RETRAITES
Quel « cocktail de mesures » pour le financement des retraites ?
Véronique Vigne-Lepage | A la une | A la Une RH | France | Toute l'actu RH | Publié le 31/01/2020

Installée le 30 janvier par le Premier ministre, une conférence paritaire doit trouver, en deux mois, comment assurer l'équilibre du système de retraites. Une équation dans laquelle pèsent plusieurs sujets concernant la fonction publique.

edouard-philippe-albi-premier-ministre

Installée par Edouard Philippe le 30 janvier, la « conférence sur l’équilibre et le financement des retraites » dispose de deux mois pour travailler. Les solutions qui en sortiront seront-elles favorables ou non aux fonctionnaires, et notamment aux territoriaux ? Impossible à dire pour l’instant.

Les invités… et les autres

« Cette première réunion a juste été une séance d’installation », rapporte Frédéric Sève, secrétaire national chargé des retraites à la CFDT. Mise en place sur une proposition de ce syndicat, la conférence est paritaire. Ce qui ne veut pas dire que toutes les organisations y sont représentées : du côté des syndicats, la règle de représentativité retenue (plus de 5% d’audience cumulée) permet à la CGT, à FO, à la CFE-CGC, à la CFTC et à l’Unsa de siéger. Ce qui en exclut d’autres, pourtant représentés dans la fonction publique comme la FA, Solidaires, ou encore Sud.

Du côté des employeurs, si le Medef et la CPME, notamment, siègent dans cette conférence au nom des entreprises privées, le Collectif des employeurs territoriaux n’y a pas été convié, au grand dam de son porte-parole, Philippe Laurent, président du CSFPT.

« J’ai confiance dans la capacité que nous aurons à trouver un compromis », a assuré le Premier ministre à l’issue de cette séance du 30 janvier.
La conférence, précise-t-il, a deux missions : « proposer des mesures permettant de revenir à l’équilibre en 2027 et faire des recommandations pour la gestion du système à terme, c’est-à-dire sur les relations financières entre l’Etat et le système universel de retraites ». De fait, précise Frédéric Sève, ses membres vont travailler en deux groupes.

Augmenter les cotisations des collectivités ?

C’est, pour l’heure, le sujet de l’équilibre financier qui retient l’attention générale. L’équation doit aboutir à trouver,

POUR ALLER PLUS LOIN