Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances publiques

Trésor public : l’Etat privilégie les petites villes

Publié le 30/01/2020 • Par Pascale Tessier • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

Dernier vestige du centre des finances publiques : un panneau dans le bourg de Barneville-Carteret. Désormais, la trésorerie se situe aux Pieux, chef-lieu de canton.
Dernier vestige du centre des finances publiques : un panneau dans le bourg de Barneville-Carteret. Désormais, la trésorerie se situe aux Pieux, chef-lieu de canton. Jean Michel Leligny / Andia.fr
Les 50 communes retenues par Bercy pour accueillir des services publics devront patienter pour connaître les modalités. D’autres localités pourraient être retenues dans un second temps, mais sans nouvelle candidature.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

408 au départ et 50 à l’arrivée ! Le voile vient d’être levé par Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, et son secrétaire d’État et Olivier Dussopt, sur les premières communes qui accueilleront des services de finances publiques actuellement localisés dans les grandes métropoles.

« C’est beaucoup de satisfaction, car cela montre notre capacité en terme d’espace de travail et d’attractivité de notre commune », s’enthousiasme Michel Leroux (DVG), maire de Pont-Audemer (Eure, 10500 hab.). Les élus normand ont mis en avant « le maillage important d’établissements scolaires, la qualité de l’offre culturelle, la dimension patrimoniale et les 40 associations sportives. », et le maire est certain que les récompenses de fleurissement et de ville numérique ont pesé au moment ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Trésor public : l’Etat privilégie les petites villes

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement