Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Développement durable

A Paris, la taxe sur les livraisons à domicile fait son chemin

Publié le 03/02/2020 • Par David Picot • dans : A la Une finances, Actualité Club finances, France

Livreur poussant un chariot avec des cartons
Fotolia
Discutée au Parlement, la création d’une taxe sur les livraisons à domicile est aussi évoquée par les candidats parisiens.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« A l’échelle du Grand Paris, les flux d’e-commerce pourraient quadrupler d’ici à 2030. L’augmentation du trafic de véhicules de livraison serait alors plus importante que la réduction de la circulation routière que nous visons à travers le Grand Paris et notre plan vélo… » Le 18 novembre 2019, dans nos colonnes, Jean-Louis Missika, adjoint à la maire, chargé de l’urbanisme, du développement économique et de l’attractivité, mais aussi président du mouvement Paris en commun, rampe de lancement de la candidate socialiste Anne Hidalgo, sonnait l’alarme.

Points relais

Deux mois et plusieurs dizaines de milliers de livraisons plus tard, le sujet s’est immiscé dans la campagne des municipales de la capitale. Dans une tribune (1) publiée le 25 novembre 2019 dans « Le Monde », Jean-Louis Missika et Ariel Weil, maire (PS) sortant du 4arrondissement et réinvesti pour Paris centre, profitaient du Black Friday pour afficher leur volonté d’appliquer le principe du pollueur-payeur, dans le secteur de l’e-commerce. Ils exhortaient l’Etat « à autoriser les collectivités à créer une écoredevance qu’elles pourront imposer sur la livraison à domicile afin de faire payer aux acteurs de l’e-commerce le coût réel des externalités négatives qu’ils induisent dans la ville ».

« Mais, explique Ariel Weil, nous sommes assez contraints en matière de fiscalité locale. Nous en appelons aux parlementaires afin qu’ils nous aident à protéger les villes. C’est à cet échelon que cela se joue et que cela va se jouer. » A l’Assemblée nationale, la députée (LR) de l’Orne, Véronique Louwagie, est persuadée « qu’à l’image du débat au niveau national qui a abouti à la taxe sur les Gafa, nous y viendrons à l’échelon local ». Dans le cadre des projets de loi de finances pour 2019 et 2020,

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Club RH : Comment rendre sa communication interne efficace ?

de La rédaction avec le soutien du CNAS et de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

A Paris, la taxe sur les livraisons à domicile fait son chemin

Votre e-mail ne sera pas publié

doumechris

04/02/2020 08h14

On ne peut plus accéder au cente ville en voiture. On voudrait dorénavant taxer les livraisons du e-commerce. Quelle est la logique? Les personnes âgées ou dépendantes qui ne peuvent se déplacer pour faire leurs courses, seront elles handicapées par cette nouvelle taxe? Veut on vider Paris et les métropoles de leurs habitants?

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement