logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/659761/deployer-la-4g-la-ou-la-fibre-sarrete/

NUMÉRIQUE
Déployer la 4G là où la fibre s’arrête
Baptiste Cessieux | Ingénierie | Publié le 14/02/2020

En 2022, la fibre aura fini son déploiement En France. Toute ? Non. Entre 15 et 20 % de la population ne sera pas raccordée à cette échéance. Pour les citoyens éloignés des réseaux de Cortrat, dans le Loiret, la connexion au très haut débit passe par la 4G.

À Cortrat, les 86 habitants de la commune sont reliés au très haut débit. Pour le petit village, c’est l’accès, enfin, aux services qui semblent basiques pour une majorité de la population. Les vidéos et les jeux en ligne bien sûr, mais aussi des choses beaucoup plus simples, comme l’accès immédiat aux e-mails volumineux ou aux environnements numériques de travail. C’est aussi l’arrivée de nouvelles antennes sur le toit des maisons. Ici le très haut débit se fraye un chemin par les airs.

« Après une coupure d’internet, un administré m’a parlé de la solution THD radio qu’il avait installée dans son ...

CHIFFRES CLES

  • Contrat : le département investit 600 000 euros dans 40 antennes. WeAcces investit la même chose et s’occupe de l’exploitation jusqu’en 2026.
  • Abonnement : les utilisateurs dépensent 59 euros d’installation puis souscrivent un abonnement classique.
    Small Cell : 7 000 euros pour 100 Mbit/s dans un rayon de 10 à 14 km.