Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Enquête

Lutte contre l’exclusion : les CCAS et CIAS fournissent de plus en plus d’aide alimentaire

Publié le 19/05/2011 • Par Catherine Maisonneuve • dans : A la une, France

Un SDF dort dehors
D.R.
Le premier panorama national de l’action sociale locale place la lutte contre l’exclusion en tête des priorités des centres communaux et intercommunaux d’action sociale (CCAS-CIAS).

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La lutte contre l’exclusion est le 1ère champ d’intervention des centres communaux et intercommunaux d’actions sociale (CCAS-CIAS) : c’est ce que révèle la 1ère enquête nationale réalisée par leur Union nationale (Unccas), en collaboration avec la  DGCS.
Les résultats en ont été rendus publics le 18 mai 2011.
3 299 centres sur les 3 827 du réseau ont répondu sur les interventions qu’ils mènent auprès de leurs 3 publics :

  1. ménages en difficultés,
  2. personnes en perte d’autonomie (âgées ou handicapées),
  3. enfants.

Après la lutte contre l’exclusion, ces interventions portent, par ordre décroissant : 

  • sur l’aide à domicile,
  • la prévention et l’animation pour les personnes âgées,
  • la gestion d’établissements d’hébergement pour personnes âgées,
  • le soutien au logement et à l’hébergement,
  • la petite enfance,
  • l’enfance/jeunesse,
  • le soutien aux personnes en situation de handicap.

C’est une véritable photographie à grande échelle de l’action sociale locale que cette enquête donne à voir.

La lutte contre l’exclusion – Depuis longtemps, la lutte contre l’exclusion passe en 1er lieu par l’aide alimentaire : bons alimentaires, colis, chèques….
Les CCAS gèrent aussi plus de 400 épiceries et restaurants sociaux. Cette aide alimentaire est en constante croissance (comme pour les associations), phénomène qui a justifié le lancement d’un travail approfondi d’enquête et d’analyse des pratiques qui donnera lieu à une journée de restitution le 5 octobre 2011.
En 2ème lieu, et c’est une surprise, les services d’accès à la culture et aux loisirs sont cités par près de 1000 CCAS/CIAS, devant le soutien à la gestion budgétaire, l’insertion professionnelle, l’accès aux soins ou la lutte contre l’illettrisme.

Personnes âgées – Les personnes âgées sont le deuxième public ciblé : 1 CCAS sur 2 gère au moins un service d’aide à domicile (portage de repas, accompagnement, téléalarme).
Les CCAS gèrent 719 foyers restaurants et de nombreux établissements pour personnes âgées dépendantes, ainsi que 57% des logements foyers publics. « Par ailleurs, les CCAS sont en train de bâtir des réponses innovantes qu’il faudra modéliser » commente Patrick Kanner, président de l’Uncass, citant l’exemple des Services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) et des Services polyvalents d’aide et de soins à domicile (Spasad).
Par ailleurs, la quasi-totalité des CCAS participent aux centres locaux d’information et de coordination (Clic).

Petite enfance – L’offre de service petite enfance apparaît comme un domaine d’intervention privilégié des CIAS, surtout dans les petits territoires, avec multi-accueils et relais d’assistantes maternelles mais aussi halte-garderies et crèches familiales. CCAS/CIAS gèrent au total près de 1 200 structures .

42 millions de français sont potentiellement « couverts » par les CCAS qui ont participé à l’enquête, dont  :

  • 1/4 dans des communes de moins de 10 000 habitants,
  • 1/2 entre 10 et 80 000 habitants
  • et 1/4 au-dessus de 100 000 habitants.

Mais des zooms devront éclairer certains résultats.
Par exemple, si, généralement, plus les CCAS sont grands, plus la palette d’interventions est grande, les exceptions sont à éclairer : volonté politique ? Existence d’une action sociale en interne ? Autre thème de réflexion incontournable : le devenir de l’intercommunalité sociale, entre logique de subsidiarité et réforme territoriale. Comment grossir et garder l’atout de la proximité ?

Part des CCAS et CIAS investis dans chacun des domaines étudiés selon la taille de leur territoire

Passez en mode plein écran ( 1er bouton à gauche « view in fullscreen ») pour une meilleure visibilité des pourcentages (Source : étude de l’Uncass)
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Lutte contre l’exclusion : les CCAS et CIAS fournissent de plus en plus d’aide alimentaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement